Ecoutez Radio Sputnik
    Un drone RQ-4 Global Hawk

    Un drone américain et un avion-espion suédois en mission près du territoire russe

    CC0
    International
    URL courte
    4121

    Un drone américain – le RQ-4A Global Hawk – et un avion-espion suédois ont mené ce jeudi des missions de reconnaissance prolongées dans la région de la mer Baltique, à proximité de la frontière russe.

    Un drone stratégique RQ-4A Global Hawk de l’Armée de l’air américaine a été aperçu ce jeudi près de la frontière russe au dessus de la mer Baltique où il a passé plusieurs heures, annoncent des sites internet surveillant les vols d’avions militaires.

    ​Selon ces services, le drone immatriculé 04-2021, qui avait décollé de la base aérienne de Sigonella en Sicile, a survolé la Lituanie non loin de la région russe de Kaliningrad, enclavée entre la Lituanie et la Pologne, avant d’entrer dans l’espace aérien estonien pour s’approcher des frontières occidentales des régions russes Leningradskaïa et de Pskov. 

    ​Doté d’une caméra de haute résolution, d’un capteur infrarouge et d’un radar, le drone RQ-4A Global Hawk est destiné à mener des missions de reconnaissance stratégique. Il est capable de recueillir des informations à une distance de plus de 200 km en territoire ennemi depuis l’espace aérien d’un autre pays. Le RW-4A Global Hawk, qui a une envergure de 40 m, peut rester en vol pendant 30 heures à une altitude de 18.000 m.

    Le vol du Global Hawk dans le ciel estonien s’est déroulé à 15.000 m d’altitude, entre la ville de Tartu et la baie de Finlande. Lors de vols en haute altitude, le Global Hawk peut surveiller de vastes régions, repérer des cibles et transmettre des données par satellite en temps réel.

    Le drone américain a traversé l’Italie, la France et l’Allemagne avant d’atteindre la région de la Baltique. Il est entré dans l’espace aérien lituanien du côté de la mer Baltique, près de Klaïpeda.

    Dans le même temps, un avion de reconnaissance de l’Armée de l’air suédoise, un Gulfstream 4 immatriculé 102003 ayant pour nom de code SVF623, a également volé près des frontières occidentales de la Russie. Il a longé la côte de la région russe de Kaliningrad à 11.800 m d’altitude, au-dessus des eaux internationales de la Baltique.

    Un avion-espion Boeing E-3A Sentry AWACS de l’Otan avait déjà effectué mercredi de nombreux tours près de la frontière occidentale russe lors d’une mission d’environ deux heures. Ayant un champ de vision de 500 km, il a pu surveiller les parties occidentales des régions russes de Pskov et Leningradskaïa, ainsi que l’ensemble de la région de Kaliningrad.


    Lire aussi:

    Un drone espion US fait un vol de 11 heures près des frontières ouest de la Russie
    Le parcours du drone US survolant la mer Noire près des frontières russes publié en cartes
    Big Brother vous surveille: un drone US patrouille le ciel du Donbass
    Tags:
    avion de reconnaissance, Gulfstream IV, RQ-4 Global Hawk, US Air Force, Klaipeda, mer Baltique, région de Kaliningrad, Lituanie, Estonie, États-Unis, Suède, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik