Ecoutez Radio Sputnik
    Abdelaziz Bouteflika

    Bouteflika lauréat du prix de la paix d’une fondation US

    © AP Photo / Sidali Djarboub
    International
    URL courte
    10223

    La Fondation américaine BRAVE (OTB Fondation) a décerné son prix de la paix 2018 au Président algérien Abdelaziz Bouteflika en guise de reconnaissance de ses efforts pour le retour de la paix civile dans son pays et pour sa contribution à la résolution de conflits dans le monde. C’est ce qu’a indiqué un communiqué de la fondation le 27 septembre.

    Le Président algérien Abdelaziz Bouteflika a été désigné, le 27 septembre, comme lauréat du prix de la paix pour l'année 2018 de la Fondation américaine BRAVE. C'est ce qu'a annoncé la fondation dans un communiqué.

    Le chef de l'État algérien est «le premier bénéficiaire de son [la Fondation BRAVE, ndlr] prix annuel de la paix pour son rôle en tant que médiateur de la paix dans son pays, au Moyen-Orient et en Afrique», a indiqué le communiqué, en précisant que «les anciens membres du Congrès Américain George Hochbrueckner (D-NY) [élu de New York, ndlr] et Christopher Shays (R-CT) [élu du Connecticut, ndlr] ont décerné le prix au nom de la Fondation».

    Concernant la réconciliation nationale initiée par le Président algérien dans son pays à travers la loi de la Concorde civile, adoptée en 1999 par voie référendaire, et qui a mis fin à la décennie du terrorisme, la fondation a souligné, que suite à cette dernière, «en 2002, Bouteflika a mis fin à la guerre civile algérienne en accordant une amnistie à ceux qui ont pris les armes contre le gouvernement en échange d'une participation dans le processus politique». «Ce faisant, il a cartographié un nouveau modèle de reconstruction post-conflit qui a depuis été étudié à travers le globe pour son efficacité révolutionnaire», a-t-elle ajouté, dans le même le communiqué.

    Évoquant les exploits du Président Bouteflika à l'échelle internationale, BRAVE a fait savoir que «le prix a notamment reconnu le rôle de l'Algérie dans la négociation d'un accord de paix entre l'Éthiopie et l'Érythrée, qui a mis fin à une guerre de vingt ans en juillet 2018». Dans le même sens, le communiqué de la fondation américaine a relevé que le «Président Bouteflika a pris la tête d'autres médiations entre factions belligérantes, y compris au Mali et en Libye».

    Créée en 2017 par Renzo Rosso, la Fondation BRAVE s'est donné pour objectif la promotion de la sensibilisation aux dangers de la guerre et de la justice sociale dans le monde entier. La Fondation mène des actions humanitaires dans les régions du monde secouées par les conflits, elle a notamment organisé avec succès un programme visant à favoriser l'autonomie des enfants déplacés dans les camps de réfugiés syriens.

    Lire aussi:

    Le retour de Bouteflika en Algérie met fin aux rumeurs sur son état de santé
    Algérie: le FLN appelle Bouteflika à briguer un 5e mandat, accordera-t-il cette faveur?
    Bouteflika, prix Nobel de la paix? Sa désignation serait-elle pour l’année 2018 ?
    Tags:
    conflit, paix, prix, Abdelaziz Bouteflika, États-Unis, Algérie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik