International
URL courte
27216
S'abonner

Au moins 40 personnes ont reçu un traitement médical après la dispersion d’une substance inconnue dans une boîte de nuit en Angleterre. Selon un porte-parole de la police locale, il s’agirait de la diffusion de spray lacrymogène. L’enquête est toujours en cours.

Les visiteurs de la boîte de nuit Cameo située dans la ville anglaise de Bournemouth ont été évacués d'urgence dans la nuit du 28 au 29 septembre à cause d'une substance inconnue dispersée lors de la soirée. Selon The Daily Mirror, au moins 40 personnes ont été blessées.

Comme l'indique le journal, les visiteurs de la boîte de nuit se sont plaints de problèmes respiratoires, de toux et de douleurs aux yeux. Des ambulances paramédicales arrivées sur place leur ont fourni des soins médicaux.

La police passe au peigne fin les lieux et l'enquête suit son cours. Selon un porte-parole de la police locale, cité par le journal Metro, la dispersion de spray lacrymogène pourrait être à l'origine de l'incident.

Comme l'indiquent des médias britanniques, le nombre exact de personnes présentes dans le club n'est pas précisé, mais au moins 3.000 billets avaient été vendus pour l'événement prévu.

Lire aussi:

«Chut, taisez-vous!»: Didier Raoult s’en prend à une journaliste de BFM TV
Hommage à Adama Traoré: Camélia Jordana chante qu'il est temps de «prendre les armes» - vidéo
Le Pr Raoult visé par une enquête, accusé d'avoir prescrit de l’hydroxychloroquine sans consentement
Trump veut «un pacte nucléaire» avec la Russie, le Kremlin lui répond
Tags:
matières toxiques, boîte de nuit, Royaume-Uni
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook