Ecoutez Radio Sputnik
    Kopenhagen, Dänemark (Archivbild)

    Une chasse à l’homme menée par la police danoise paralyse le pays (vidéo)

    © Sputnik . Wladimir Pesnja
    International
    URL courte
    272

    La police danoise a poursuivi vendredi dernier des «personnes dangereuses» après un enlèvement présumé. Dans la foulée, deux grands ponts ont été fermés, les ferries ont été amarrés et les trains ont été bloqués, la police ayant supposé que les «kidnappeurs» se cachaient sur l’île de Seeland, sur la plus grande du Danemark.

    Le Danemark a fermé le pont de Great Belt, bloqué plusieurs trains et amarré tous les ferries vendredi après-midi, alors que la police poursuivait trois personnes «dangereuses», relate le journal The Daily Mail.

    Les policiers danois ont précisé qu'ils poursuivaient alors une Volvo V90 noire enregistrée en Suède et dans laquelle se trouvaient trois personnes recherchées pour un «crime très grave», à savoir un kidnapping, selon le journal Aftonbladet.

    D'après le quotidien, la Volvo avait été volée à l'aéroport le 1er août, à l'est de Malmö, troisième plus grande ville de Suède et située à proximité de la frontière danoise.

    Dans le but de localiser le véhicule, la police danoise a coupé tous les liens entre l'île de Seeland et ses alentours immédiats. Ainsi, le pont de Great Belt, qui relie l'île de Seeland à celle de Funen, a été fermé dans les deux directions vers 14 heures, alors que la chasse à l'homme avait commencé.

    Le pont de l'Oresund, qui relie l'île de Seeland à la Suède, a été partiellement fermé en direction de la Suède, mais a rouvert peu après.

    La gare centrale de Copenhague a été fermée pendant une courte période.

    La police danoise ne précise pas où se trouve actuellement le véhicule et ses conducteurs, et s'abstient de tout commentaire quant au crime présumé. 

    Lire aussi:

    Nord Stream 2 dépose un projet d'itinéraire alternatif au Danemark
    Le nombre de véhicules ayant déjà utilisé le pont de Crimée à midi révélé
    Danemark: un projet de loi prévoirait des peines de prison pour les positions prorusses
    Tags:
    razzia, police, Danemark, Copenhague, Suède
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik