International
URL courte
2270
S'abonner

Les accusations d'attaques chimiques qu'aurait effectué Damas, à en croire l'Occident, ne visent qu'à justifier les agressions contre la Syrie, a déclaré lors de la 73e session de l'Assemblée générale de l'Onu Walid al-Mouallem, ministre syrien des Affaires étrangères.

Les allégations d’attaques chimiques servent à justifier l’agression contre la Syrie, a déclaré le ministre syrien des Affaires étrangères.

«[L'Occident, ndlr] dispose d'accusations et de scénarios préparés à l'avance pour justifier ses agressions contre la Syrie», a déclaré Walid al-Mouallem, ministre syrien des Affaires étrangères, lors de la 73e session de l'Assemblée générale de l'Onu.

Il a estimé que l'organisation des Casques blancs était l'instrument principal des mises-en-scènes d'attaques chimiques et l'a qualifiée de terroriste, l'a disant fondée avec l'aide du financement du renseignement britannique.

Le ministre syrien des Affaires étrangères a tenu à souligner que la Syrie avait détruit toutes ses armes chimiques et n'y avait pas eu recours.

Lire aussi:

Un couple gagne pour la deuxième fois au loto en 35 ans, voici leur secret
Deux millions de Français contaminés par le Covid-19, affirme une étude britannique
Le préfet de Paris estime que les personnes en réanimation sont celles qui n'ont pas respecté le confinement
Tags:
armes chimiques, Damas, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook