Ecoutez Radio Sputnik
    Un Il-20

    Crash de l’Il-20 en Syrie: pourquoi l’avion n’était-il pas accompagné de chasseurs?

    © Sputnik . Alexandr Tarasenkov
    International
    URL courte
    15985

    Le commandant en chef de l'Armée de l'air russe a expliqué pourquoi l’Il-20 détruit le 17 septembre dernier en Syrie n’était pas escorté par des avions de chasse lors de sa mission.

    Les avions russes effectuent des missions en Syrie dans le cadre du mémorandum sur la prévention des incidents aériens, c’est la raison pour laquelle ils ne sont pas toujours accompagnés de chasseurs, a expliqué le commandant en chef de l'Armée de l'air russe, Viktor Bondarev, dans son commentaire à la chaîne russe Zvezda. 

    «Il y a beaucoup de discussions concernant les raisons de l’absence de chasseurs. Nous avons laissé en Syrie la moitié de ce que l’on y avait. […] Deuxièmement, nous avons le mémorandum [sur la prévention des incidents aériens, ndlr] dans lequel il est écrit que nous ne nous attaquons pas», a-t-il expliqué. 

    Tout en soulignant que la Russie avait envoyé ses forces aérospatiales en Syrie pour éliminer des bandits et non pour mener des batailles pour une quelconque suprématie aérienne. 

    M.Bondarev a en outre rappelé qu’entre 30 et 40 avions russes atterrissaient quotidiennement en Syrie. Les terroristes ne possédant pas de moyens antiaériens sérieux, l’accompagnement de chaque appareil par des chasseurs ne s’impose donc pas.

    Pour rappel, le 17 septembre dernier la défense antiaérienne syrienne avait ciblé par erreur un Il-20 avec 15 militaires à son bord. L'appareil se dirigeait vers la base aérienne de Hmeimim et a été abattu à 35 km des côtes syriennes. La disparition de l'avion a coïncidé avec un raid israélien visant la Syrie.

    La Russie a alors accusé les pilotes israéliens d'avoir utilisé l'Il-20 comme couverture pour échapper aux tirs syriens. D'après le ministère, les avions israéliens auraient «délibérément créé une situation dangereuse pour les navires de surface et les aéronefs dans la région».

    Lire aussi:

    Netanyahu ordonne de maintenir le contact avec Moscou suite au crash de l'Il-20 en Syrie
    Israël livre sa version de l'incident ayant entraîné le crash de l’Il-20 russe en Syrie
    Crash de l’Il-20: les actions d’Israël ont mis en danger les vols civils
    Tags:
    terrorisme, chasseur, Iliouchine Il-20, Armée de l'air russe, Viktor Bondarev, Israël, Russie, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik