International
URL courte
2340
S'abonner

Par le biais d’un couloir humanitaire, des centaines de Syriens, dont la moitié étaient mineurs, ont pu quitter la zone de désescalade d’Idlib au cours de la journée, informe la Défense russe.

Environ 300 personnes, dont 141 enfants, ont quitté la zone de désescalade d’Idlib au cours de ces dernières 24 heures, a fait savoir le Centre pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie.

«Au cours de ces dernières 24 heures, 301 personnes, dont 141 enfants, ont quitté la zone de désescalade d’Idlib par le couloir humanitaire d'Abou al-Duhour. Une assistance médicale a été fournie à 175 Syriens, dont 81 enfants», indique la source dans un communiqué. 

Le Centre informe en outre que des échanges de tirs ont été enregistrés dans les gouvernorats de Hama, de Lattaquié et d’Alep, précisant que dans cette dernière un militaire syrien avait trouvé la mort.

Lire aussi:

Ayant fait le tour des réseaux sociaux, ces jaunes d’œufs étonnants attirent l'attention de chercheurs- vidéo
Elle refuse de porter un masque, son interpellation dégénère - vidéo
«On peut le dire haut et fort, Didier Raoult se trompe!»: l’hydroxychloroquine à nouveau désapprouvée dans une étude
Manuel Valls appelle à «renverser la table» en France après la crise du coronavirus
Tags:
aide, évacuation, civils, zone de désescalade, Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie, Alep, Hama, Lattaquié, Idlib, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook