Ecoutez Radio Sputnik
    Aleksandar Vučić

    Kosovo: le Président serbe va demander l'avis et le soutien de Poutine

    © AP Photo / Darko Vojinovic
    International
    URL courte
    251164

    Lors de sa prochaine rencontre avec Vladimir Poutine, prévue le 2 octobre prochain à Moscou, le Président serbe Aleksandar Vučić envisage de discuter de la situation actuelle avec le Kosovo et la Métochie et de demander son avis et son soutien au Président russe.

    Répondant aux questions des journalistes lors d'une conférence de presse, le Président serbe Aleksandar Vučić a déclaré qu'il allait demander l'avis et le soutien de Vladimir Poutine face à la situation actuelle au Kosovo.

    «J'aurais une rencontre avec Poutine et nous évoquerons toutes les questions importantes. Certes, la situation avec le Kosovo et la Métochie est prioritaire. Je voudrais que la Serbie soit un pays de la paix et de l'épanouissement économique. Je demanderai le soutien de Poutine sur tous les forums internationaux», a-t-il indiqué aux journalistes.

    La rencontre des deux chefs d'État est prévue pour le 2 octobre prochain à Moscou.

    Plus tôt dans la journée, le Président serbe Aleksandar Vučić avait ordonné aux forces armées serbes de se mettre en état d'alerte suite aux actions de Pristina. Environ 60 agents des services spéciaux ROSU du ministère de l'Intérieur de la République du Kosovo ont occupé des positions à proximité du lac d'accumulation de la centrale hydraulique de Gazivode et ont pénétré dans le centre de l'écologie et du sport non loin du barrage, au nord de la région. Les services spéciaux du Kosovo ont ensuite abandonné leurs positions.

    Lire aussi:

    L'armée serbe en état d'alerte suite aux actions des services spéciaux du Kosovo
    Moscou qualifie de provocation l’incursion des forces du Kosovo dans les régions serbes
    La Défense serbe à Sputnik: dans les Balkans, une parole peut se transformer en balle
    Tags:
    Aleksandar Vucic, Vladimir Poutine, Kosovo, Serbie, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik