International
URL courte
12244
S'abonner

Un «oui» de l'écrasante majorité des personnes ayant pris part au référendum de dimanche sur le changement de nom de la Macédoine et un taux de participation inférieur au seuil requis. Malgré ce dernier facteur, le Premier ministre du pays est résolu à poursuivre la ratification de l'accord.

Le taux de participation au référendum consultatif sur le changement de nom de la Macédoine est de 36,6%, le seuil minimal requis étant de 50%, a fait savoir la Commission électorale du pays.

Selon ses données, plus de 592.000 personnes se sont exprimées dans les bureaux de vote dimanche, soit 36,36% des électeurs. Pour que le référendum soit reconnu, 50% des électeurs doivent se présenter aux urnes, soit près de 903.170 personnes.

Parmi ceux qui ont participé, 91,41% se sont exprimés en faveur du changement de nom de leur pays.

Commentant ce taux de participation insuffisant, Oliver Derkoski, président de la Commission électorale, a déclaré:

«Quant à ce référendum, il est clair que la décision n'a pas été prise.»

Cependant, précise l’AFP, le Premier ministre macédonien Zoran Zaev a promis de poursuivre la ratification de l'accord sur le changement de nom de son pays, en dépit de ce taux de participation.

Lire aussi:

Navalny: le chevalier blanc des Occidentaux rattrapé par ses propos xénophobes
Ces départements français sous «surveillance renforcée»
La mairie de Paris va proposer un reconfinement de la capitale pour trois semaines
La Défense russe réagit aux propos du Premier ministre arménien sur les Iskander
Tags:
nom, taux de participation, référendum, Zoran Zaev, Macédoine du Nord
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook