Ecoutez Radio Sputnik
    Pékin

    La Chine aurait annulé sa rencontre avec le chef du Pentagone

    © AFP 2018 Wang Zhao
    International
    URL courte
    1260

    Les autorités chinoises ont annulé des pourparlers à haut niveau portant sur la sécurité avec le secrétaire américain à la Défense James Mattis, prévus pour la mi-octobre à Pékin, alors que les relations américano-chinoises se détérioraient, ont rapporté des médias, citant un responsable américain.

    La Chine aurait annulé dimanche une réunion annuelle sur la sécurité avec le secrétaire américain à la Défense, James Mattis, alors qu'en ce moment la tension monte entre Washington et Pékin, a indiqué The Wall Street Journal, citant un responsable américain.

    Donald Trump a déclaré la semaine passée que la Chine se serait intervenue dans les élections législatives américaines qui s'approchent. Selon le New York Times, il n'est pas clair si les tensions qui marquent ces derniers mois les relations américano-chinoises et cette déclaration du Président Trump ont influé séparément ou conjointement sur l'annulation des consultations.

    De plus, Pékin qui revendique les îles Spratleys en mer de Chine méridionale aurait été irrité par un destroyer de la Marine américaine qui est passé le 30 septembre à moins de 12 milles nautiques des récifs de Gaven et Johnson dans les îles Spratleys en réponse «à la présence continue de la Chine dans la région», selon le New York Times.

    La guerre commerciale entre Pékin et Washington a connu une escalade depuis cet été, Donald Trump faisant fi des multiples mises en garde sur les risques pour les entreprises américaines et la croissance mondiale.

    La dernière attaque lancée lundi contre Pékin porte à plus de 250 milliards de dollars les marchandises chinoises frappées de nouvelles taxes. Cela représente environ la moitié des exportations annuelles de la Chine vers les États-Unis.

    Le géant asiatique a répliqué à chacune des mesures prises par Washington. Et surtaxe désormais des produits américains représentant 110 milliards de dollars d'importations annuelles. Cela représente la quasi-totalité de ce que la Chine importe des États-Unis.

    Lire aussi:

    Le Pentagone accuse la Chine de dumping de produits pour saper la sécurité américaine
    Les livraisons de pétrole en Chine en provenance des États-Unis «complètement arrêtées»
    Guerre commerciale: la croissance chinoise n’avait été plus faible qu’il y a 27 ans
    Tags:
    Pentagone, James Mattis, États-Unis, Washington, Pékin, Chine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik