Ecoutez Radio Sputnik
    S-300

    La portée des missiles des S-300 livrés en Syrie dévoilée par un de leurs concepteurs

    © Sputnik . Valery Melnikov
    International
    URL courte
    Livraison de S-300 russes à la Syrie (46)
    16622

    Les S-300 livrés à Damas permettront de contrôler l’espace aérien syrien dans un rayon de 150 à 200 kilomètres, a annoncé un des responsables de la conception de ces systèmes de missiles, Igor Ashurbeyli, qui a ajouté que s’ils avaient étélivrés à la Syrie en 2013, ils auraient pu éviter le crash de l’Il-20 russe.

    L'ancien directeur général du fabricant russe de moyens de défense antiaérienne Almaz-Antei et concepteur des S-300, Igor Ashurbeyli, a dévoilé la portée de ces systèmes de missiles.

    «Cela [la livraison, ndlr] permettra de contrôler l'espace aérien dans le rayon d'action des systèmes S-300, en fonction du lieu de leur déploiement. […] La portée [des missiles, ndlr] dépend du type de missile utilisé: elle va de 150 à 200 kilomètres», a-t-il déclaré lors d'une interview accordée au quotidien russe Komsomolskaïa Pravda.

    Selon M.Asgurbeyli, si Damas avait disposé de S-300 avant le crash de l'Il-20 russe, cet incident aurait pu être évité.

    «Pendant l'attaque tristement marquante, celle durant laquelle notre Il-20 a été abattu, le largage israélien de bombes guidées a été effectué à une distance de 100 kilomètres. Cela veut dire que si nous avions livré les S-300 à la Syrie en 2013 (nous ne l'avions pas fait à la demande insistante de Tel-Aviv), les F-16 [israéliens, ndlr] n'auraient pas pu s'approcher si facilement», a expliqué M.Ashurbeyli.

    Il a également indiqué quel est le principal concurrent du S-300. C'est la dernière version du système de missiles américain Patriot MIM-104. Quant aux S-400 et S-500, ils n'ont pas d'équivalents étrangers.

    Pour rappel, auparavant le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou avait annoncé la fin de la livraison de batteries de défense antiaériennes S-300 à l'armée syrienne. La décision de remettre ces systèmes à Damas a été prise après la destruction d'un Iliouchine Il-20 de l'armée russe par la défense antiaérienne syrienne au cours d'un raid de l'aviation israélienne. Moscou a accusé les forces aériennes de l'État hébreu d'avoir provoqué le tir ayant touché l'appareil russe.

    Dossier:
    Livraison de S-300 russes à la Syrie (46)

    Lire aussi:

    Le Patriot américain aurait-il été peaufiné grâce à certaines technologies du S-300 russe?
    Le système américain Patriot doit beaucoup au S-300
    La Défense russe diffuse une livraison de S-300 en Syrie (vidéo)
    Tags:
    avion, espace aérien, défense antiaérienne, missiles, Patriot (missile), S-500, S-400, Iliouchine Il-20, F-16 Fighting Falcon, S-300, Almaz-Anteï, Israël, Tel Aviv, Moscou, Russie, Damas, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik