Ecoutez Radio Sputnik
    Recep Tayyip Erdogan

    Erdogan précise les conditions du retrait des troupes turques de Syrie

    © AP Photo / Presidential Press Service/Pool
    International
    URL courte
    181047

    Les forces armées turques quitteront la Syrie après la tenue d'élections honnêtes dans le pays ainsi que suite à l'élimination totale de la menace terroriste, a déclaré Recep Tayyip Erdogan.

    Le Président turc a évoqué lors d'un forum à Istanbul les conditions auxquelles les militaires de son pays se retireraient du territoire syrien.

    «Quand le terrorisme sera éradiqué et que des élections honnêtes seront tenues, nous partirons également. Les habitants d'Idlib nous ont invités. C'était la même chose à Afrine, nous avons été invités par le peuple. Là où il y a des opprimés, nous serons là», a déclaré Recep Tayyip Erdogan.

    La Turquie mène depuis le 20 janvier 2018 l'opération Rameau d'olivier dans le canton syrien d'Afrine contre les Unités de protection du peuple (YPG) et le Parti de l'union démocratique (PYD), qu'Ankara accuse de coopérer avec le PKK interdit en Turquie. Damas a condamné l'intervention turque dans le canton d'Afrine, notant que ce territoire faisait partie intégrante de la Syrie.

    Les relations entre Ankara et Damas se sont détériorées en 2011, après le soutien accordé par Ankara à l'opposition syrienne. Entre août 2016 et mars 2017, la Turquie a mené l'opération Bouclier de l'Euphrate dans le nord de la Syrie sans l'aval des autorités syriennes. Damas avait alors considéré cette offensive comme une violation de sa souveraineté.

     

    Lire aussi:

    Après Afrine, Erdogan, viserait-il Idlib?
    La Turquie établit un contrôle total sur la région d’Afrine, annonce l'état-major turc
    Damas condamne résolument l'agression turque contre la ville d'Afrine
    Tags:
    élections, retrait, terrorisme, troupes, Recep Tayyip Erdogan, Syrie, Turquie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik