Ecoutez Radio Sputnik
    Mike Pompeo et Kim Jong-un

    «Mieux que la dernière fois»: Mike Pompeo achève son déplacement à Pyongyang

    © AP Photo / White House via AP
    International
    URL courte
    451

    Le chef de la diplomatie américaine semble être satisfait de sa rencontre avec Kim Jong-un qui s’est tenue ce dimanche. Selon l’un des membres de sa délégation, ce voyage s’est mieux déroulé que le précédent.

    Le déplacement du Secrétaire d'État américain Mike Pompeo en Corée du Nord s'est déroulé «mieux que la dernière fois», a déclaré l'un des membres de la délégation américaine cité par l'agence Yonhap. Ces informations ont été confirmées par le chef de la diplomatie américaine qui a écrit sur son compte Twitter qu'il avait fait «un bon voyage à Pyongyang».

    «J'ai fait un bon voyage à Pyongyang pour rencontrer le dirigeant Kim. Nous avons continué à progresser sur les accords passés lors du sommet de Singapour. Merci de m'avoir accueilli, moi et mon équipe.»

    Il s'agit du quatrième déplacement de M.Pompeo en Corée du Nord, visant à poser des jalons en prévision d'une seconde rencontre entre les dirigeants américain et nord-coréen. Dans l'avion pour Tokyo, première étape de sa tournée asiatique, M.Pompeo avait expliqué à des journalistes que son objectif était de «développer suffisamment la confiance» avec la Corée du Nord pour avancer vers la paix.

    Ce déplacement était initialement prévu pour le mois d'août. Mais il a été reporté à cause de l'absence de «progrès suffisants dans la dénucléarisation de la péninsule de Corée», avait indiqué Donald Trump dans son tweet.

    Lors de son précédant déplacement à Pyongyang en juillet, Mike Pompeo n'avait pas été accueilli par le dirigeant nord-coréen.

    Lire aussi:

    On sait désormais ce sur quoi Mike Pompeo et Kim Jong-un se sont mis d'accord
    Report de la visite de Mike Pompeo en Corée du Nord: une surprise pour Séoul?
    Kim Jong-un s’exprime sur sa future rencontre avec Donald Trump
    Tags:
    déplacement, rencontre, Mike Pompeo, Donald Trump, Kim Jong-un, Pyongyang, Corée du Nord, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik