Ecoutez Radio Sputnik
    bombardements otaniens de la Yougoslavie

    Jens Stoltenberg explique aux Serbes pourquoi l'Otan a bombardé la Yougoslavie

    © AP Photo / Dimitri Messinis
    International
    URL courte
    734138

    Les bombardements otaniens, qui ont fait environ 2.500 morts en Yougoslavie en 1999, avaient pour objectif de protéger le peuple serbe contre le régime du Président Slobodan Milošević, a déclaré le secrétaire général de l'Alliance, Jens Stoltenberg, lors de sa visite à Belgrade.

    Arrivé aujourd'hui à Belgrade pour une visite de trois jours, Jens Stoltenberg a justifié les bombardements que l'Otan a effectués sur le territoire de la Yougoslavie en 1999.

    «J'ai indiqué que nous l'avons fait pour protéger la population civile et pour empêcher le régime de Milošević de poursuivre ses actions», a-t-il expliqué.

    Il a également souligné que la chose la plus importante était de «regarder vers l'avenir».

    M.Stoltenberg doit rencontrer aujourd'hui le Président serbe, Alexandre Vučić. L'adhésion du pays à l'Otan n'est pas au programme de leur entretien parce que la Serbie veut «garder son neutralité», a rappelé M.Vučić.

    Selon un sondage dont les résultants ont été publiés le 24 mars 2018, 84% des Serbes étaient contre l'adhésion à l'Otan. Dans le même temps, 62% des personnes interrogées ont déclaré qu'elles n'accepteraient même pas les excuses de l'Alliance pour les bombardements.

    En 1999, pendant 11 semaines, l'Otan a bombardé la Yougoslavie. Cette opération a fait 2.500 morts. Il ne s'agit là que d'un préjudice direct. Les avions de l'Otan ont largué près de 15 tonnes d'uranium appauvri sur le territoire serbe. Il en résulte 5.500 cas de cancer enregistrés pour un million d'habitants, la Serbie arrive de nos jours en première position en Europe par le nombre de décès dus au cancer.

    Lire aussi:

    Raids de l'Otan en 1999: recrudescence des tumeurs et de la mortalité en Serbie constatée
    La Serbie enquêtera sur l’impact sur la santé des bombardements de l’Otan en 1999
    La Serbie établira le bilan criminel de l’Otan
    Tags:
    OTAN, Aleksandar Vucic, Jens Stoltenberg, Yougoslavie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik