International
URL courte
15884
S'abonner

Le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker et les bureaucrates siégeant à Bruxelles sont «les adversaires de l’Europe», selon le vice-président du conseil des ministres d'Italie Matteo Salvini.

Matteo Salvini, ministre italien de l'Intérieur, a déclaré qui, selon lui, sont «les adversaires de l'Europe», informe l'agence de presse américaine Bloomberg.

«Les ennemis de l'Europe sont ceux retranchés dans le bunker de Bruxelles […] les Juncker [le président de la Commission européenne, ndlr], les Moscovici [le commissaire européen aux Affaires économiques, ndlr], qui ont apporté la précarité et la peur en Europe et refusent d'abandonner leur fauteuil», a fait remarquer Salvini assis à côté de Marine le Pen lors d'un événement à Rome visant à lancer leur campagne électorale pour les européennes de mai.

Il a tenu à souligner que «la politique d'austérité» qu'a menée ces dernières années Bruxelles a augmenté la dette de l'Italie et «a appauvri l'Italie».

Le ministre italien a à plusieurs reprises critiqué les dirigeants de l'Union européenne. Il s'en est ainsi pris la semaine dernière au président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, ayant déclaré qu'il avait «ruiné» l'Europe et l'Italie.

Lire aussi:

Une rixe d’une rare violence filmée en pleine rue à Fleury-Mérogis – vidéo
Où est passé le navire ayant apporté le nitrate d’ammonium à Beyrouth?
Après le Covid-19, la Chine voit ressurgir un virus mortel transmis par les tiques
Une «cause extérieure»: le capitaine qui a transporté le nitrate d'ammonium parti en fumée à Beyrouth s’exprime
Tags:
Matteo Salvini, Jean-Claude Juncker, Rome, Italie, Europe
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook