International
URL courte
31893
S'abonner

La démission de Nikki Haley, ambassadrice américaine auprès de l'Organisation des Nations unies, est une affaire intérieure des États-Unis, a déclaré la porte-parole de la diplomatie russe Maria Zakharova.

La porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères Maria Zakharova a commenté la décision de Donald Trump d’accepter la démission de Nikki Haley.

«Nous avons pris en compte la décision qui a été annoncée aux États-Unis. C’est une affaire intérieure du pays», a-t-elle indiqué.

Mme Zakharova a souligné que Moscou était prêt à poursuivre sa coopération avec les États-Unis au sein de l’Onu.

«Une fois que ces démissions et ces nouvelles nominations auront été réalisées, nous établirons des relations avec les nouveaux représentants américains. Et, maintenant, nous continuons à travailler avec ceux qui y sont», a ajouté la diplomate.

Le Président américain a confirmé mardi matin qu’il avait accepté la démission de Nikki Haley qui devrait quitter son poste d’ambassadrice américaine auprès de l’Onu à la fin de l’année.

Il a également salué l’«incroyable travail» que Mme Haley avait effectué aux Nations unies et a déclaré qu’il dévoilerait le nom de son successeur «d'ici deux ou trois semaines».

À son tour, Nikki Haley a indiqué qu'elle ferait campagne pour la réélection de Trump à la présidence en 2020, mais elle n’envisageait pas de présenter sa candidature lors des élections en question malgré les rumeurs.

Nikki Haley, âgée de 46 ans, a été nommée au poste d’ambassadrice américaine à l’Onu en novembre 2016. Avant cette nomination, elle était gouverneur de Caroline du Sud.

Lire aussi:

Une deuxième vague de Covid-19, «c’est presque certain», affirme un infectiologue japonais
Tensions dans le centre de Marseille où la police tente de disperser les manifestants - vidéos
Un homme de 75 ans en sang: les policiers de Buffalo démissionnent par solidarité avec leurs deux collègues suspendus
Engagement de GI en Tunisie: Washington accuse Moscou et tente de doubler Paris
Tags:
Nikki Haley, Maria Zakharova, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook