International
URL courte
10230
S'abonner

Pour protester contre le retour de la Russie au sein de l’APCE et pour se défendre des «attaques chimiques russes», le représentant du Président Porochenko s’est rendu à une session avec des gants en caoutchouc. Cette sortie de ce député ukrainien a été critiquée à l’APCE où on lui a signalé le fait qu’il n’était pas sur une scène de théâtre.

Le député ukrainien Oleksiy Goncharenko, représentant de Piotr Porochenko à l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE), a choqué les participants à une session qui s'est tenue à Strasbourg et dont l'ordre du jour, entre autres, a concerné à la question du retour de la délégation russe au sein de cet organe. Oleksiy Goncharenko s'y est rendu avec des gants en caoutchouc verts. Le député a expliqué ce geste par sa volonté de se défendre d'«attaques chimiques russes» et pour protester contre l'initiative de rétablir la délégation russe à l'APCE.

«Pour parler avec les représentants russes, il faut être équipé d'une combinaison de décontamination. Vous tuez des gens», a lancé Gontcharenko.

Ila expliqué qu'il avait décidé de commencer par mettre des gants.

«Si vous touchez une poignée de l'APCE, n'oubliez pas de la désactiver», a-t-il déclaré.

L'animatrice du débat à l'APCE a critiqué le comportement du député ukrainien et a déclaré qu'«il ne fallait pas s'habiller comme sur une scène de théâtre», selon le portail ukrainien NEWSONE.

Le parlementaire ukrainien Oleksiy Goncharenko est notamment connu pour avoir fait, après le massacre d'Odessa, dans le cadre de l'Euromaïdan, un selfie avec des cadavres.

Le comportement non approprié du représentant du Président ukrainien à l'APCE a également indigné les utilisateurs des réseaux sociaux:

«Qu'est-ce qu'il fait à l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe? Qui y invite des clowns?»

«Il est arrivé à l'APCE pour frotter les toilettes. Il fallait choisir la couleur en fonction de celle de sa cravate»

Lire aussi:

Il aurait cambriolé au moins 42 logements en utilisant cette technique particulière
Selon le Pr. Raoult, «le Lancet demande des comptes aux auteurs» de l’étude publiée
Défaut de paiement, un «désastre à grande échelle» à venir aux États-Unis
Alger rappelle «immédiatement» son ambassadeur à Paris après les documentaires sur le Hirak
Tags:
Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE), Petro Porochenko, Strasbourg, Moscou, Kiev, France, Ukraine, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook