International
URL courte
916
S'abonner

La Maison-Blanche a informé dans une déclaration officielle que Donald Trump avait sélectionné cinq candidats potentiels au poste d’ambassadeur américain à l’Onu suite à la démission de Nikki Haley.

Le Président américain a retenu cinq candidats au poste de représentant permanent des États-Unis à l'Onu pour succéder à Nikki Haley, qui a présenté sa démission ce mardi, a annoncé la Maison-Blanche.

Selon la déclaration de l'administration américaine, M. Trump ne les a pas nommés, mais a néanmoins mentionné son ex-conseillère adjointe à la sécurité nationale Dina Powell, déclarant qu'elle devrait certainement aimer cette fonction.

L'ambassadeur américain en Allemagne Richard Grenell ne figure pas sur cette liste, mais Donald Trump pourrait, selon lui, examiner cette candidature.

La fille du Président américain, Ivanka Trump, avait précédemment démenti les rumeurs sur sa nomination au poste d'ambassadrice à l'Onu.

S'exprimant dans le Bureau ovale devant les journalistes ce mardi 9 octobre, le Président Trump a confirmé qu'il avait accepté la démission de la représentante américaine aux Nations unies Nikki Haley, qui doit quitter son poste à la fin de l'année.

Nikki Haley, âgée de 46 ans, avait été nommée à ce poste en novembre 2016. Elle était précédemment gouverneur de Caroline du Sud.

Lire aussi:

«Un objet enfoncé dans le crâne»: violent meurtre de deux femmes à Paris
Des journalistes du Monde touchés par un bombardement dans le Haut-Karabakh, deux d’entre eux sont blessés
Un très fort bruit d’explosion entendu à Paris et en Île-de-France
Les forces du Haut-Karabakh disent avoir abattu trois avions azerbaïdjanais en 24h, Bakou dément
Tags:
candidats, ambassadeur, ONU, Richard Grenell, Dina Powell, Nikki Haley, Donald Trump, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook