International
URL courte
28217
S'abonner

Le remaniement du gouvernement devra attendre le retour d'Emmanuel Macron d'Arménie ce vendredi soir, ce qui n’a pas manqué de mettre en colère les internautes.

Le conseil des ministres de ce mercredi matin se tiendra avec le gouvernement actuel. Au-delà, le remaniement gouvernemental n'aura pas lieu avant le retour du Président d'Arménie où il est en déplacement, a déclaré ce mercredi la présidence française, précisant que le chef de l'État sera en Arménie jusqu'à vendredi inclus.

«Le président de la République souhaite prendre tout le temps nécessaire, dans le calme, le professionnalisme et le respect des personnes, à la composition d'une équipe cohérente et de qualité au service des Français», dit le communiqué de l'Élysée.

«Cette équipe doit correspondre aux équilibres sur lesquels il s'est engagé afin de poursuivre la mise en œuvre de la feuille de route fixée le 9 juillet devant le Congrès et déployée depuis. Il souhaite aussi respecter le temps des vérifications légales», ajoute encore la présidence.

En réaction, de nombreux internautes ont reproché au Président de la République son manque d'action:

Certains ont pointé du doigt le fait que personne ne voulait plus rejoindre le camp du Président français:

Et les moqueries vont bon train:

L'Elysée vient de confirmer que le remaniement concernera plusieurs ministères.

Rappelons que le 2 octobre, le Président français a «accepté la démission de Gérard Collomb et demandé au Premier ministre d'assurer son intérim dans l'attente de la nomination de son successeur». Le porte-parole Benjamin Griveaux avait annoncé la semaine dernière que son remplacement ne serait qu'une question de jours.

Lire aussi:

Un chien abandonné et attaché à une cage avec ses chiots retrouvé sur la route – photos
Trump dévoile son plan de paix pour le Proche-Orient, «le plus détaillé» jamais présenté
Un astéroïde géant fonce vers la Terre, un chercheur indique quelles peuvent en être les conséquences
Un Su-30 de l’Armée de l’air algérienne s’est écrasé, causant la mort des deux pilotes - images
Tags:
remaniement, Gérard Collomb, Emmanuel Macron, Arménie, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik