International
URL courte
22476
S'abonner

Plus d’un millier de radicaux et une centaine d'unités d'équipement militaire ont quitté la zone militarisée d’Idlib, a déclaré la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova.

L'accord de Vladimir Poutine et Recep Tayyip Erdoğan sur Idlib se matérialise: plus d'un millier de radicaux ont déjà quitté la zone démilitarisée, a annoncé la porte-parole de la diplomatie russe, Maria Zakharova.

«Pour le moment, plus d'un millier de radicaux ont quitté la zone démilitarisée et environ 100 équipements ont été retirés», a déclaré la porte-parole au cours d'un point de presse.

La Russie vérifie actuellement les informations des médias turcs concernant le retrait d'armes lourdes de la zone démilitarisée de la province syrienne d'Idlib.

«Le 9 octobre, les médias turcs ont annoncé le retrait des armes lourdes», a-t-elle déclaré. «Nous faisons désormais vérifier ces informations par nos experts.»    

Vladimir Poutine et Recep Tayyip Erdogan s'étaient précédemment entendus à Sotchi afin de mettre en place une zone démilitarisée large de 15 à 20 km le long de la ligne de contact entre les forces gouvernementales et les groupes d'opposition armés dans le gouvernorat d'Idlib avant le 15 octobre.   

Lire aussi:

Une rave party de plus de 1.000 fêtards dégénère à Redon: main arrachée, tirs de LBD - images
Financement libyen: après avoir violé son contrôle judiciaire, Mimi Marchand incarcérée
Deux suppositoires par jour: l’Institut Pasteur de Lille teste un médicament contre le Covid
Le Drian assure sans plaisanter envisager une frappe nucléaire russe sur l’Europe
Tags:
zone démilitarisée, ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova, Idlib, Syrie, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook