Ecoutez Radio Sputnik
    Drapeaux de la Chine et des USA

    Agent chinois extradé depuis la Belgique: la Chine réagit

    © REUTERS / Hyungwon Kang
    International
    URL courte
    7225

    Alors que la Belgique a extradé un agent du renseignement chinois, inculpé pour «tentative d’espionnage économique» à l’encontre de sociétés aéronautiques américaines, les autorités chinoises ont déclaré que les États-Unis fabriquaient «quelque chose à partir de rien».

    Pékin a rejeté les accusations des États-Unis impliquant un agent de renseignement chinois accusé d'avoir tenté de voler des secrets industriels auprès de sociétés aéronautiques américaines.

    Washington «fabrique quelque chose à partir de rien», a affirmé devant la presse le porte-parole de la diplomatie chinoise, Lu Kang.    

    «Nous espérons que les États-Unis pourront régler cette affaire conformément à la loi», a déclaré le porte-parole.    

    Les autorités américaines accusent Yanjun Xu, alias Qu Hui ou Zhang Hui, d'avoir à partir de 2013 cherché à obtenir des informations sur plusieurs compagnies aéronautiques, dont General Electric Aviation.

    Le Chinois devrait être jugé à Cincinnati, dans l'Ohio.    

    Lire aussi:

    La Belgique extrade un Chinois accusé d’espionnage vers les États-Unis
    Traite des humains: Pékin appelle Washington à éviter les déclarations irresponsables
    Le commerce entre la Chine et la Russie augmente de plus de 20%
    Tags:
    agent, renseignement, Chine, Belgique, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik