International
URL courte
3270
S'abonner

Une opération lancée en Bretagne aurait permis de découvrir le 14 septembre un système frauduleux sur un camion immatriculé en Pologne en vue de masquer les temps réels de conduite. L'infraction est passible d'une amende de 30.000 euros et d'une peine d'emprisonnement d'un an.

Le 14 septembre, des contrôleurs terrestres de l'antenne de Vannes de la Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement (DREAL) auraient découvert à Moréac, en Bretagne, un système de fraude élaboré, a annoncé le quotidien régional Le Télégramme. Ils ont détecté la présence d'une mini-clé USB dissimulée derrière le tableau de bord qui permet, une fois connectée au système informatique du véhicule, de neutraliser l'enregistrement de conduite en gardant active l'information de vitesse.

«Certains transporteurs cherchent à se soustraire à la réglementation sociale européenne (temps maximum de conduite, temps de repos minimum à respecter) et au code de la route (limitations de vitesse)», selon la préfecture de région citée par Le Télégramme.

Intervenant sur le fonctionnement de l'appareil de contrôle, ils créent une concurrence déloyale entre les entreprises de transport, au mépris de la sécurité routière, a expliqué le journal.

«Ce dispositif pirate atteint un niveau d'élaboration jusqu'alors jamais rencontré», a noté dans un communiqué de presse la DREAL Bretagne.

Le délit de modification du dispositif destiné au contrôle des conditions de travail dans les transports routiers est passible d'une amende de 30.000 euros et d'une peine d'emprisonnement d'un an, précisent les médias français.

Lire aussi:

Elle promène son chien et tombe sur une créature mi crocodile mi poisson - photos
Litres d’eau, nourriture: quels produits acheter et stocker en cas de pandémie?
Elon Musk estime que le F-35 «n’aurait aucune chance» contre ce rival
L'explosion la plus puissante jamais observée dans l'Univers vient d'être enregistrée par des astronomes
Tags:
clé USB, amende, prison, concurrence déloyale, Code de la route, fraude, conducteur, Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement (DREAL), Le Télégramme, Bretagne, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook