Ecoutez Radio Sputnik
    Andrew Brunson à Izmir

    Condamné à trois ans de prison, le pasteur US Brunson est libéré par la justice turque

    © AP Photo / Emre Tazegul
    International
    URL courte
    3114

    Un tribunal turc a ordonné la levée du contrôle judiciaire imposé au prédicateur évangélique américain Andrew Brunson, résident de longue date en Turquie, emprisonné pendant la répression par le Président Erdogan du coup d'État avorté de juillet 2016. M.Brunson aurait déjà pris un avion à destination des États-Unis, d'après son avocat.

    La justice turque a condamné vendredi le pasteur américain Andrew Brunson à trois ans, un mois et 15 jours de prison. Considérant qu'il avait déjà purgé sa peine, elle a levé son assignation à résidence.

    Cette décision du tribunal de la ville turque d'Aliaga ouvre la voie au départ de M.Brunson de Turquie. Un avocat de M.Brunson cité par Reuters a déclaré vendredi que M.Brunson avait pris un avion à destination des États-Unis.

    NBC News et The Washington Post ont récemment annoncé que les États-Unis et la Turquie étaient parvenus à un accord afin qu'une partie des charges retenues contre le pasteur américain Andrew Brunson soit abandonnée lors de l'audience de ce vendredi et qu'il puisse être libéré.

    Le pasteur a été arrêté en Turquie en 2016 pour suspicion de collaboration avec des activistes kurdes et le mouvement FETO de Fethullah Gülen, opposant turc réfugié depuis 1999 aux États-Unis. Sa détention suivie de son assignation à résidence a provoqué des tensions entre Washington et Ankara.

    En 2017, lors d'une rencontre avec le Président turc Recep Tayyip Erdogan, Donald Trump lui avait demandé de faire libérer le pasteur américain. M.Erdogan a, quant à lui, proposé d'échanger l'ex-imam Fethullah Gülen contre Andrew Brunson.

    Lire aussi:

    Trump réagit aux rumeurs sur un accord américano-turc sur la libération du pasteur Brunson
    Libération du pasteur Brunson: «une victoire pour Trump, mais pas une grande victoire»
    Le vice-Président US conseille à Ankara de ne pas «tester la patience de Trump»
    Tags:
    assignation à résidence, Andrew Brunson, Aliaga, Turquie, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik