International
URL courte
12415
S'abonner

Donald Trump a évoqué sur Twitter l'éventualité de confier à sa fille Ivanka le poste d'ambassadrice des États-Unis auprès des Nations unies après la démission de Nikki Haley, estimant qu'elle serait «incroyable», mais redoutant d'être accusé de népotisme.

Le Président américain a commenté sur sa page Twitter la possibilité de nommer sa fille, Ivanka Trump, au poste d'ambassadrice des États-Unis auprès des Nations unies.

«C'est vraiment gentil que tout le monde veuille voir Ivanka Trump comme nouvelle ambassadrice [des États-Unis, ndlr] aux Nations Unies. Elle serait incroyable, mais j'entends déjà ceux qui m'accusent de népotisme! Nous avons des gens formidables qui veulent obtenir ce poste», a-t-il indiqué.

Maria Zakharova
© Sputnik . Ekaterina Chesnokova
Donald Trump a retenu cinq candidats au poste de représentant des États-Unis à l'Onu pour succéder à Nikki Haley qui a présenté sa démission mardi dernier et qui quittera ses fonctions à la fin de l'année, avait précédemment annoncé la Maison-Blanche.

Selon la déclaration de l'administration américaine, le Président ne les a pas nommés, mais a mentionné son ex-conseillère adjointe à la sécurité nationale Dina Powell, déclarant qu'elle devrait certainement aimer cette fonction.

Lire aussi:

Un «confinement très serré» fait partie des scénarios envisagés, selon le gouvernement
Une vaste filière d’immigrés marocains démantelée en France
La mère de Yuriy accusée d'exploitation de femmes de ménage ukrainiennes, selon Libération
Ces SMS de Darmanin qui contredisent sa défense face aux accusations de viol
Tags:
candidats, démission, ambassadeur, Twitter, Inc, ONU, présidence américaine, Dina Powell, Nikki Haley, Ivanka Trump, Donald Trump, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook