International
URL courte
12415
S'abonner

Donald Trump a évoqué sur Twitter l'éventualité de confier à sa fille Ivanka le poste d'ambassadrice des États-Unis auprès des Nations unies après la démission de Nikki Haley, estimant qu'elle serait «incroyable», mais redoutant d'être accusé de népotisme.

Le Président américain a commenté sur sa page Twitter la possibilité de nommer sa fille, Ivanka Trump, au poste d'ambassadrice des États-Unis auprès des Nations unies.

«C'est vraiment gentil que tout le monde veuille voir Ivanka Trump comme nouvelle ambassadrice [des États-Unis, ndlr] aux Nations Unies. Elle serait incroyable, mais j'entends déjà ceux qui m'accusent de népotisme! Nous avons des gens formidables qui veulent obtenir ce poste», a-t-il indiqué.

Maria Zakharova
© Sputnik . Ekaterina Chesnokova
Donald Trump a retenu cinq candidats au poste de représentant des États-Unis à l'Onu pour succéder à Nikki Haley qui a présenté sa démission mardi dernier et qui quittera ses fonctions à la fin de l'année, avait précédemment annoncé la Maison-Blanche.

Selon la déclaration de l'administration américaine, le Président ne les a pas nommés, mais a mentionné son ex-conseillère adjointe à la sécurité nationale Dina Powell, déclarant qu'elle devrait certainement aimer cette fonction.

Lire aussi:

Un Gilet jaune interpellé pour avoir remplacé le portrait de Macron par un QR code
Grève des sapeurs-pompiers: «Nous préférons attendre d’avoir des certitudes sur les vaccins»
Didier Raoult propose de se mettre de la vaseline dans le nez pour contrer le Covid-19
Tags:
États-Unis, Donald Trump, Ivanka Trump, Nikki Haley, Dina Powell, présidence américaine, ONU, Twitter, Inc, ambassadeur, démission, candidats
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook