International
URL courte
1421
S'abonner

Les sanctions annoncées par Donald Trump après l’achat par l’Inde de systèmes antiaériens russes S-400 ne feront que nuire aux relations indo-américaines et encourager un rapprochement ultérieur entre l’Inde et la Russie, d’après Amit Cowshish, analyste et ancien conseiller indien du ministère indien de la Défense, interrogé par Sputnik.

Si les États-Unis adoptent des sanctions en réaction à l’acquisition par l’Inde de systèmes de missiles sol-air russes S-400, ce sera une décision contre-productive pour les États-Unis, a déclaré à Sputnik Amit Cowshish, analyste et ancien conseiller indien du ministère indien de la Défense chargé des achats d’armes.

«Cela met un gros point d’interrogation sur les relations indo-américaines qui s’amélioraient depuis un certain temps. En fait, les sanctions seront contre-productives pour les États-Unis et rapprocheront l’Inde plus que jamais de la Russie», a indiqué M.Cowshish.

Le 5 octobre dernier, le Président russe Vladimir Poutine et le Premier ministre indien Narendra Modi ont signé un contrat de 5,4 milliards de dollars prévoyant la livraison de cinq régiments de S-400 Triumph à l’Inde. Les négociations pour l’achat de ces systèmes antiaériens russes étaient en cours depuis de nombreux mois, en dépit des menaces de sanctions américaines en cas de conclusion d'un accord.

Donald Trump a déclaré le 10 octobre que l'Inde allait «bientôt connaître» sa réponse à la signature de ce contrat.

Précédemment, l'Inde avait indiqué que les sanctions imposées par les États-Unis ne l'empêcheraient pas de commercer avec la Russie. Le ministre indien de la Défense, Nirmala Sitharaman, avait rappelé que la loi sur les sanctions contre les adversaires de l'Amérique (CAATSA) était une «loi américaine» et non celle «des Nations unies», promettant que l’Inde irait de l'avant dans cet accord sur les S-400.

Lire aussi:

Un premier Français meurt du coronavirus à Paris
Coronavirus: l’épidémie fait monter le cours de l’or et «la banque centrale américaine ne le veut pas»
Un grand requin blanc filmé au plus près par deux pêcheurs insouciants – vidéo
Deux militaires turcs tués dans une frappe à Idlib, 114 cibles syriennes éliminées dans une contre-attaque
Tags:
loi sur les sanctions contre les adversaires de l'Amérique (CAATSA), rapprochement, missiles sol-air, sanctions, S-400, Amit Cowshish, États-Unis, Russie, Inde
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook