International
URL courte
8133
S'abonner

Un militaire syrien a été tué par un sniper dans le gouvernorat d’Alep, d'après le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie.

Un sniper d'une bande de radicaux opérant près de la ville syrienne d'Alep a tué un soldat de l'armée gouvernementale syrienne, a annoncé samedi Vladimir Savtchenko, chef du Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie.

«Un soldat de l'Armée syrienne a été tué par un sniper d'une bande de radicaux à Binyamin, dans le gouvernorat d'Alep», a indiqué M.Savtchenko.

Il a en outre noté que le Centre continuait d'enregistrer des violations du régime de cessez-le-feu dans la zone de désescalade d'Idlib.

«Ces dernières 24 heures, il y a eu des tirs visant les localités de Dahr abu-Asad et de Safsafa dans la province de Lattaquié, les districts de Binyamin, Maqanis-al-Duwayri et Castello et le quartier abritant le centre des études scientifiques d'Alep», a-t-il précisé.

Selon M.Savtchenko, le Centre pour la réconciliation des parties en conflit ne cesse d'appeler les chefs des formations armées illégales à renoncer aux provocations militaires et à œuvrer pour le rétablissement de la paix dans les régions qu'ils contrôlent encore.

Lire aussi:

L'armée américaine se préparerait à frapper l'Iran, selon un spécialiste israélien
Un homme tabassé par trois policiers à Paris, qui ont de plus menti dans leur rapport – vidéo choc
Ces 17 millions de Français seront prioritaires pour obtenir le vaccin anti-Covid
Les derniers mots de Maradona dévoilés par une chaîne de télévision
Tags:
tireurs d'élite, morts, Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie, armée gouvernementale syrienne, Vladimir Savtchenko, Alep, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook