Ecoutez Radio Sputnik
    Donald Trump

    Trump réagit aux rumeurs sur un accord américano-turc sur la libération du pasteur Brunson

    © AP Photo / Evan Vucci
    International
    URL courte
    6111

    Les États-Unis et la Turquie n’ont conclu aucun accord sur la libération du pasteur américain Andrew Brunson, a annoncé samedi Donald Trump, qui a néanmoins remercié son homologue turc Recep Tayyip Erdogan pour son aide.

    Donald Trump a affirmé samedi qu'il n'avait pas conclu d'accord avec Ankara sur la libération du pasteur américain Andrew Brunson.

    «Il n'y a eu aucun accord avec la Turquie sur la libération et le retour du pasteur Andrew Brunson. Je ne conclus pas d'accords sur les otages. Toutefois, les États-Unis ont grandement apprécié ce qui engendrera de bonnes relations, et peut-être d'excellentes relations, entre les États-Unis et la Turquie», a-t-il écrit sur son compte Twitter.

    ​M.Trump a accueilli samedi M.Brunson à la Maison-Blanche. Lors de cet entretien, le Président américain a remercié Recep Tayyip Erdogan pour son aide dans la libération du pasteur.

    Annonçant précédemment sa rencontre avec M.Brunson sur Twitter, Donald Trump avait déjà exprimé sa reconnaissance au Président turc.

    «Le Pasteur Andrew Brunson relâché par la Turquie sera avec moi dans le Bureau ovale. […] Ce sera magnifique de le voir et de le rencontrer. Il est un grand chrétien qui a vécu une expérience tellement dure. Je voudrais remercier le Président Erdogan pour son aide», a souligné le locataire de la Maison-Blanche.

    ​Quant au chef de l'État turc, il a pour sa part souligné l'indépendance du système judiciaire de la Turquie et a également exprimé son espoir d'une coopération fructueuse entre Ankara et Washington.

    NBC News a annoncé jeudi dernier que les États-Unis et la Turquie étaient parvenus à un accord afin qu'une partie des charges retenues contre le pasteur américain Andrew Brunson soit abandonnée lors de l'audience du vendredi 12 octobre et qu'il puisse être libéré.

    Ce même jour, la justice turque l'a condamné à trois ans, un mois et 15 jours de prison. Considérant qu'il avait déjà purgé sa peine, elle a levé son assignation à résidence.

    Le pasteur a été arrêté en Turquie en 2016 pour suspicion de collaboration avec des activistes kurdes et le mouvement FETO de Fethullah Gülen, opposant turc réfugié depuis 1999 aux États-Unis. Sa détention suivie de son assignation à résidence a provoqué des tensions entre Washington et Ankara.

    En 2017, lors d'une rencontre avec le Président turc Recep Tayyip Erdogan, Donald Trump lui avait demandé de faire libérer le pasteur américain. M.Erdogan a, quant à lui, proposé d'échanger l'ex-imam Fethullah Gülen contre Andrew Brunson.

    Lire aussi:

    Le vice-Président US conseille à Ankara de ne pas «tester la patience de Trump»
    Trump promet de «réduire les frais» sur la Turquie
    Libération du pasteur Brunson: «une victoire pour Trump, mais pas une grande victoire»
    Tags:
    accord, justice, libération, président, présidence américaine, Recep Tayyip Erdogan, Andrew Brunson, Donald Trump, Ankara, Washington, Turquie, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik