Ecoutez Radio Sputnik
    Donald Trump

    Forces spatiales US: Trump reconnaît la supériorité de la Russie

    © Sputnik . Serguey Guneev
    International
    URL courte
    241528

    Le Président américain a de nouveau tenté d’assurer aux citoyens américains que les États-Unis avaient besoin de forces spatiales. Comme argument, il a évoqué les progrès de la Russie et de la Chine dans ce domaine.

    La Russie et la Chine dépassent les États-Unis en ce qui concerne la création de forces spatiales, a déclaré Donald Trump en s'adressant à ses soutiens lors d'un meeting dans le Kentucky. La vidéo de cet évènement a été publiée par Fox News.

    «La Russie a déjà commencé, la Chine a déjà commencé [à créer des forces spatiales, ndlr]. Ils ont démarré, mais nous avons les meilleurs personnes au monde, nous fabriquons le meilleur équipement au monde, nous construisons les meilleures fusées, les meilleurs chars et les meilleurs navires au monde», a-t-il lancé.

    Le 18 juin, Donald Trump avait ordonné au Pentagone de créer une Force spatiale en tant que nouvelle branche indépendante des Forces armées du pays. Selon ses dires, les États-Unis sont résolus à obtenir le leadership dans l'espace et n'envisagent pas de «traîner» derrière la Russie et la Chine.

    D'après Heather Wilson, secrétaire à la Force aérienne des États-Unis, la création de ces forces coûtera au budget du pays 13 milliards de dollars pendant les cinq premières années de leur existence.

    Certains experts dont Jack Keane, général quatre étoiles américain à la retraite, estiment que les États-Unis n'ont pas besoin d'une branche spatiale à part puisque l'espace doit rester le domaine prioritaire du Pentagone.

    Lire aussi:

    Combien pourrait coûter l’armée spatiale voulue par Trump aux contribuables américains?
    Le Pentagone doit-il vraiment créer ses troupes spatiales? Un général US répond
    Moscou répond aux ambitions militaires spatiales de Washington
    Tags:
    spatiale, armée, Donald Trump, Kentucky, Chine, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik