Ecoutez Radio Sputnik
    Jamal Khashoggi

    La fiancée du journaliste saoudien disparu pose une condition pour rencontrer Trump

    © AP Photo/ Hasan Jamali
    International
    URL courte
    Disparition du journaliste saoudien Jamal Khashoggi (27)
    3211

    Donald Trump, qui a fait part de son intention de rencontrer la compagne du journaliste saoudien disparu le 2 octobre, devra faire des efforts afin de la voir. N’ayant pas pour le moment accepté cette invitation, elle demande au Président américain d’avoir «un véritable apport» dans l’enquête.

    Hatice Cengiz, fiancée du journaliste saoudien Jamal Khashoggi disparu le 2 octobre, acceptera l'invitation de Donald Trump de le rencontrer à la Maison-Blanche seulement si le Président américain contribue réellement à l'enquête sur cette mystérieuse disparition.

    «Récemment j'ai vu des informations d'après lesquelles le Président Trump voulait m'inviter à la Maison-Blanche. S'il a un véritable apport dans la découverte de ce qui s'est passé dans le consulat saoudien à Istanbul ce jour-là, j'envisagerai d'accepter son invitation», a-t-elle écrit dans un article pour The New York Times publié samedi.

    Lors de sa rencontre avec Andrew Branson, le pasteur américain libéré par Ankara, Donald Trump avait invité Mme Cengiz au Bureau ovale.

    Virulent critique du pouvoir saoudien, M.Khashoggi n'a plus donné signe de vie depuis son entrée le 2 octobre dans le bâtiment du consulat saoudien à Istanbul. Selon sa fiancée qui l'y avait accompagné, il devait y obtenir des documents nécessaires pour leur mariage.

    Des responsables turcs ont affirmé qu'il y avait été assassiné par des agents saoudiens.

    Washington et Londres ont mis la pression sur l'Arabie saoudite et lui ont demandé des explications. Pour sa part, Riyad rejette les allégations turques tout en affirmant que le journaliste a quitté le bâtiment, sans preuve à l'appui.

    Dossier:
    Disparition du journaliste saoudien Jamal Khashoggi (27)

    Lire aussi:

    Ankara aurait de nouvelles preuves de l’assassinat de Jamal Khashoggi
    Istanbul: début de la perquisition turque au consulat saoudien
    La police turque rechercherait des «substances toxiques» dans le consulat saoudien
    Tags:
    journalistes, disparition, The New York Times, présidence américaine, Donald Trump, Istanbul, Arabie Saoudite, Turquie, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik