Ecoutez Radio Sputnik
    La ville d'Idlib

    Des terroristes d'Idlib retirent partiellement leurs armes, selon les milices

    © REUTERS / Ammar Abdullah
    International
    URL courte
    4251

    Des terroristes du sud-ouest de la province syrienne d'Idlib ont commencé à retirer les armes lourdes de la zone démilitarisée située près de la frontière avec la province de Hama.

    Les terroristes du sud-ouest de la province syrienne d'Idlib ont partiellement retiré leurs armes lourdes de la zone démilitarisée située à la frontière avec la province de Hama, a annoncé à Sputnik le chef de la milice chrétienne de la ville de Scalbia.

    «Il y a une information que des groupes de terroristes armés respectent les ententes, ceci est confirmé par des photos et des vidéos publiées par ces groupes. Selon nos sources, il s'agit d'un retrait partiel. La Turquie le confirme également. Nous pouvons dire que cela est en partie vrai. Le retrait n'est pas total, il y a encore du temps pour le respect intégral des ententes», a indiqué l'interlocuteur de l'agence.

    Il a ajouté que ces derniers temps, il n'y avait pas eu de violation du cessez-le-feu par les deux parties. Selon lui, les terroristes de certains groupes sont prêts à se réconcilier avec les autorités syriennes.

    «Ils ont vu qu'ils étaient trahis par les alliés turcs, américains et ceux des pays du golfe Persique», a expliqué le milicien, sans toutefois préciser de quels terroristes il s'agissait.

    Dans le sud-ouest d'Idlib, ce sont des groupes d'habitants locaux qui agissent. Dans l'ouest de la province, la situation est plus compliquée, le territoire étant contrôlé par les djihadistes du Front al-Nosra*.

    Vladimir Poutine et Recep Tayyip Erdogan s'étaient précédemment entendus à Sotchi afin de mettre en place une zone démilitarisée large de 15 à 20 km le long de la ligne de contact entre les forces gouvernementales et les groupes d'opposition armés dans le gouvernorat d'Idlib avant le 15 octobre.

    *Organisation terroriste interdite en Russie

    Lire aussi:

    Une voiture piégée explose à Idlib: 4 morts et une dizaine de blessés
    Erdogan: Ankara et Moscou définiront les groupes armés devant quitter Idlib
    Le Front al-Nosra aurait accepté l’ultimatum sur sa dissolution, selon des médias syriens
    Tags:
    armes lourdes, terrorisme, Hama, Idlib
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik