International
URL courte
638
S'abonner

Dans un entretien accordé à la chaîne CBS, le Président américain a annoncé faire confiance à Kim Jong-un. Il a toutefois ajouté que cette perception pouvait être erronée.

Invité de l'émission 60 minutes diffusée sur la chaîne CBS, Donald Trump a dit accorder sa confiance au dirigeant nord-coréen.

«Je lui fais confiance. Mais cela ne veut pas dire que je ne peux pas me tromper», a-t-il notamment déclaré.

Et d'ajouter:

«Si je me méfiais de lui, je ne vous le dirais de toute façon pas. Ne serait-il pas imprudent de vous le dire ici, dans l'émission 60 minutes?»

La présentatrice lui a ensuite posé la question de savoir s'il était au courant des accusations portées à l'encontre de Kim Jong-un selon lesquelles ce dernier dirige un pays où sont menées des répressions et où existe le travail forcé.

«Je suis informé de toutes ces choses, je ne suis pas enfant», a dit le Président américain.

Le 12 juin dernier, un sommet historique s'est déroulé à Singapour entre Kim Jong-un et Donald Trump. Les deux dirigeants étaient parvenus à un compromis en faveur d'une «dénucléarisation complète de la péninsule coréenne», dont les modalités et le calendrier avaient été repoussés à des négociations suivantes.

Lire aussi:

Un Bordelais poignardé au cœur en pleine rue pour avoir demandé à des jeunes de ne pas uriner sur un mur
La Turquie pose un ultimatum à l'armée de Khalifa Haftar
Un cortège de mariage tourne au rodéo sauvage dans le Nord - photos
Un charmant petit golden retriever dort dans une gamelle – vidéo
Tags:
sommet, répressions, travail forcé, émissions, confiance, Kim Jong-un, Donald Trump
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook