International
URL courte
0 200
S'abonner

Un accord ayant été trouvé entre Amman et Damas, le principal poste-frontière entre la Syrie et la Jordanie a rouvert le lundi 15 octobre, après trois ans de fermeture, ont annoncé les autorités jordaniennes et syriennes. Le gouverneur de Deraa, Muhammed Khalid al Hanus, a espéré au micro de Sputnik le retour rapide de ses compatriotes syriens.

On verra tout prochainement le retour en Syrie de ses citoyens de la Jordanie et du Liban, a déclaré à Sputnik Muhammed Khalid al Hanus, gouverneur de Deraa, commentant la réouverture lundi du poste-frontière de Nassib entre la Syrie et la Jordanie.

«Nous voyons à présent à Deraa le retour en masse de nos compatriotes qui s'étaient réfugiés pendant la guerre dans des pays voisins. Dans les jours qui viennent, nous attendons le retour des Syriens de la Jordanie qui y vivent actuellement dans des camps de toile», a poursuivi l'interlocuteur de l'agence.

Le retour des Syriens de la Jordanie
© Sputnik . Rania Al Ja'bari
Le retour des Syriens de la Jordanie

Et d'expliquer qu'il était impossible d'entamer la reconstruction d'envergure du pays, tant que ses citoyens se trouvaient quelque part au loin.

«Il va sans dire que c'est l'État qui assume l'essentiel de la responsabilité de la reconstruction du pays, mais le mouvement réciproque de la population est tout aussi nécessaire. C'est un travail conjoint du pouvoir et du peuple», a souligné le responsable.

Selon ce dernier, il y a déjà dans le gouvernorat de Deraa des villages complètement reconstruits.

«Toutes nos écoles fonctionnent. 99% des établissements médicaux ont repris leur travail normal, comme cela l'était avant la guerre. Nous réparons encore certains hôpitaux qui reçoivent toutefois des patients», a noté M.al Hanus.

Il a par ailleurs insisté sur la nécessité de combattre les idées extrémistes.

«Il faut liquider ces graines que les radicaux ont semées dans les esprits de nos jeunes pendant ces dernières années», a résumé le gouverneur.

Le poste-frontière de Nassib est le principal point de passage sur la frontière syro-jordanienne. Il est d'une importance considérable pour la Syrie et la Jordanie parce qu'il est situé sur l'axe d'échange entre les ports de la Méditerranée et les pays du golfe Persique.

Lire aussi:

Alerte à la bombe: l’Arc de triomphe évacué - images
Le Président algérien Tebboune hospitalisé
Covid-19: des «super-contaminateurs» dans la nature? Un médecin appelle à changer la politique de test
Castex juge de nouvelles mesures «indispensables» pour lutter contre l'épidémie
Tags:
radicaux, reconstruction, poste-frontière, Sputnik, Muhammed Khalid al Hanus, Golfe persique, Méditerranée, Liban, Jordanie, Deraa, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook