Ecoutez Radio Sputnik
    Abdel Aziz Shabib al-Balawi (le deuxième à gauche)

    Khashoggi: un Saoudien dit reconnaître son frère mort parmi les suspects d’Al-Jazeera

    © Photo. Ali Shabib al-Balawi
    International
    URL courte
    Disparition du journaliste saoudien Jamal Khashoggi (105)
    11828

    Récemment, la chaîne Al-Jazeera a publié les photos de quinze Saoudiens qui seraient arrivés à Istanbul le 2 octobre et pourraient être impliqués dans la disparition du journaliste Jamal Khashoggi. Pourtant, un Saoudien a affirmé à Sputnik qu’une de ses personnes figurant sur ces clichés était son frère mort il y a un an.

    Le 2 octobre, quinze Saoudiens se seraient rendus à Istanbul par avion pour exécuter le journaliste Jamal Khashoggi dans les murs du consulat d'Arabie saoudite, selon le quotidien turc Daily Sabah. Des images de mauvaise qualité de ces personnes qui auraient été prises par des caméras de surveillance ont été diffusées par Al-Jazeera et plusieurs médias turcs. Ali Shabib al-Balawi, sujet saoudien, a confié à Sputnik avoir reconnu sur la photo numéro 8 son frère, Abdel Aziz Shabib al-Balawi, qui a perdu la vie il y a un an.

    «Toute cette histoire dans les médias turcs est un mensonge flagrant. Mon frère Abdel Aziz Shabib al-Balawi a trouvé la mort il y a un an dans un accident de la route qui s'est produit dans le royaume. Comment peut-on accuser d'assassinat un homme qui est déjà mort? Quelqu'un ajoute délibérément de la fiction dans les actualités», a fait savoir Ali Shabib al-Balawi à Sputnik.

    M.al-Balawi a précisé que son frère n'a quitté l'Arabie saoudite qu'une seule fois, pour suivre un traitement en Jordanie. Selon lui, Abdel Aziz Shabib al-Balawi n'a jamais visité la Turquie.

    «Toute notre famille a l'intention, à la fin de l'enquête sur la disparition de Jamal Khashoggi, d'attaquer en justice les médias qui ont utilisé l'image de mon frère pour les publications similaires», a-t-il expliqué.

    Virulent critique du pouvoir saoudien, M.Khashoggi n'a plus donné signe de vie depuis son entrée le 2 octobre dans le bâtiment du consulat saoudien à Istanbul. Selon sa fiancée qui l'y avait accompagné, il devait y obtenir des documents nécessaires pour leur mariage.

    Des responsables turcs ont affirmé qu'il y avait été assassiné par des agents saoudiens. Pour sa part, Riyad rejette les allégations turques tout en affirmant que le journaliste a quitté le bâtiment.

    Donald Trump a plus tôt annoncé qu'il excluait des représailles économiques, comme la limitation des ventes d'armes au royaume saoudien, à cause de cette affaire.

    Dossier:
    Disparition du journaliste saoudien Jamal Khashoggi (105)

    Lire aussi:

    Ankara aurait de nouvelles preuves de l’assassinat de Jamal Khashoggi
    Affaire Khashoggi: un suspect de l’assassinat aurait eu un accident mortel à Riyad
    La police turque rechercherait des «substances toxiques» dans le consulat saoudien
    Tags:
    suspect, accusations, morts, photo, disparition, Jamal Khashoggi, Istanbul, Turquie, Arabie Saoudite
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik