International
URL courte
Disparition du journaliste saoudien Jamal Khashoggi (146)
12332
S'abonner

Lors de la perquisition dans le consulat saoudien d’Istanbul, la police turque aurait découvert de nouvelles preuves confortant sa version de la disparition du journaliste saoudien, informe Al Jazeera en se référant au procureur général turc. Auparavant, Ankara avait affirmé qu’il y avait été assassiné.

Après une perquisition dans le consulat saoudien d'Istanbul, le bureau du procureur général turc a déclaré avoir des preuves de l'assassinat du journaliste saoudien Jamal Khashoggi disparu le 2 octobre, rapporte Al Jazeera.

«Le bureau du procureur général nous a dit qu'ils ont découvert des preuves qui confirment leurs soupçons que Jamal Khashoggi avait été assassiné dans le consulat saoudien d'Istanbul», informe Jamal Elshayyal, journaliste d'Al Jazeera.

Les équipes turque et saoudienne chargées de l'enquête sur la disparition de Jamal Khashoggi ont quitté mardi matin le consulat saoudien d'Istanbul après neuf heures de perquisition.

Auparavant, les autorités turques citées par The Guardian avaient déclaré que le corps du journaliste aurait été transporté depuis le consulat dans un camion noir qui avait été filmé par des caméras dissimulées.

Virulent critique du pouvoir saoudien, M.Khashoggi n'a plus donné signe de vie depuis son entrée le 2 octobre dans le bâtiment du consulat saoudien à Istanbul. Selon sa fiancée qui l'y avait accompagné, il devait y obtenir des documents nécessaires pour leur mariage.

Des responsables turcs ont affirmé qu'il y avait été assassiné par des agents saoudiens. Pour sa part, Riyad rejette les allégations turques tout en affirmant que le journaliste a quitté le bâtiment.

Dossier:
Disparition du journaliste saoudien Jamal Khashoggi (146)

Lire aussi:

Un chien abandonné et attaché à une cage avec ses chiots retrouvé sur la route – photos
Un séisme de magnitude 7,7 frappe la Jamaïque
La femme de Kobe Bryant a échappé à la mort grâce à cet accord passé avec son époux
Tags:
preuves, meurtre, Al-Jazeera, Jamal Khashoggi, Arabie Saoudite, Turquie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik