Ecoutez Radio Sputnik
    Le robot Pepper

    Un robot futuriste fait la leçon aux députés britanniques

    © AP Photo/ Koji Sasahara
    International
    URL courte
    0 38

    Pepper, un robot issu de l’université londonienne du Middlesex, a témoigné le 16 octobre devant la commission parlementaire britannique sur l’éducation. Pour cette première historique, la prouesse technologique a répondu à des questions sur… l’intelligence artificielle.

    «Mon nom est Pepper et je suis un robot résidant à l'université de Middlesex». C'est par ces mots que cette machine à la taille fine et flanquée d'un écran sur la poitrine s'est présentée aux membres de la commission parlementaire britannique sur l'éducation ce 16 octobre. Elle a répondu à l'invitation des députés concernant l'intelligence artificielle et la «4e révolution industrielle». Preuve que nous ne sommes pas encore dans «2001, l'odyssée de l'espace», Pepper a semble-t-il répondu à des questions basiques et préparées et n'a pas fait preuve d'initiative au contraire de l'ordinateur Hal 9000 du film de Stanley Kubrick.

    ​Reste que cet événement constitue une première. Mais pas de panique, les robots ne sont pas près de prendre le pouvoir à en croire Pepper. Lui et ses semblables compteront encore sur notre aide à l'heure de la démocratisation de l'intelligence artificielle:

    «Les robots auront un rôle important, mais nous aurons toujours besoin des compétences propres aux humains: détecter, concevoir et mettre en valeur la technologie.»

    Avant d'ajouter: «Nous aurons besoin de gens qui peuvent repérer des idées et penser au-delà des divisions traditionnelles secteur par secteur.»

    Nous voilà rassurés.

    Lire aussi:

    Intouchable: la police de l’aéroport de New York confrontée à un fugitif habile
    Peppa Pig censurée en Chine pour une nudité excessive et des comportements érotiques
    «L'Attaque des clones» est-elle inévitable?
    Tags:
    députés, parlement, robot, Royaume-Uni
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik