Ecoutez Radio Sputnik
    Vladimir Poutine et Abdel Fattah al-Sissi

    Poutine estime que la situation à Idlib demande une attention particulière

    © Sputnik . Sergueï Mamontov
    International
    URL courte
    2290

    Face au nombre important de djihadistes qui s'est concentré dans le gouvernorat syrien d'Idlib, il est indispensable de contrôler constamment la situation, selon Vladimir Poutine.

    Au terme des négociations avec son homologue égyptien Abdel Fattah al-Sissi, le Président Poutine a déclaré que la situation à Idlib demandait une attention particulière.

    «Nous avons convenu que l'état de choses à Idlib demandait une attention particulière, un nombre important de djihadistes s'est concentré dans la zone de désescalade, créant un risque de dissémination dans les États voisins», a indiqué le chef de l'État russe.

    «Nous avons informé nos amis égyptiens de la base de nos ententes avec la Turquie concernant ce problème», a-t-il ajouté.

    Vladimir Poutine et Recep Tayyip Erdogan s'étaient précédemment entendus à Sotchi afin de mettre en place une zone démilitarisée large de 15 à 20 km le long de la ligne de contact entre les forces gouvernementales et les groupes d'opposition armés dans le gouvernorat d'Idlib avant le 15 octobre et d'en faire retirer les armes lourdes de l'opposition.

    Lire aussi:

    Erdogan: Ankara et Moscou définiront les groupes armés devant quitter Idlib
    Plus de 1.000 radicaux quittent la zone démilitarisée d’Idlib avec leur matériel de guerre
    Moscou: pas de nouvelle opération à Idlib, mais un mémorandum sur la désescalade
    Tags:
    situation, Abdel Fattah al-Sissi, Vladimir Poutine, Idlib
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik