Ecoutez Radio Sputnik
    Maria Zakharova

    Moscou: Washington tente d’étouffer la voix de la Russie à l’étranger

    © Sputnik . Valery Melnikov
    International
    URL courte
    5243

    La porte-parole de la diplomatie russe a lié le durcissement du régime des visas américains pour les employés des services consulaires et diplomatiques russes, ainsi que de la mission permanente russe auprès de l'Onu, à une intention de Washington «d'étouffer la voix de notre pays à l'Onu».

    Les États-Unis abusent de la disposition du quartier général de l'Onu sur leur territoire, en faisant traîner la délivrance de visas, a déclaré la porte-parole de la diplomatie russe Maria Zakharova. 

    «Les États-Unis abusent ouvertement de leur privilège d'accueillir le siège d'une organisation internationale», a lancé la diplomate lors de la conférence de presse du 17 octobre.

    D'après elle, les autorités américaines «entravent délibérément le travail normal des représentations diplomatiques et consulaires russes, ils le font pendant plusieurs mois, dans certains cas pendant plus d'un an, en retardant la délivrance d'autorisations d'entrée pour les nouveaux employés».

    «Les refus de visas sont devenus monnaie courante. Cela concerne aussi la mission permanente russe auprès de l'Onu à New York, bien que, conformément à l'accord sur l'emplacement du siège de l'organisation sur le territoire américain, Washington se soit engagé à garantir des conditions libres d'activité pour lui-même ainsi que pour les personnes accréditées des missions des pays étrangers», a souligné Maria Zakharova.

    Ainsi, selon Mme Zakharova, Washington tente «d'étouffer la voix de notre pays à l'Onu».

    «Les États-Unis manipulent ouvertement les questions de visas afin de faire pression sur d'autres pays, ils décident tout seuls quels représentants sont autorisés à participer aux événements de l'Onu et à qui l'accès est refusé», a conclu la diplomate russe.

    Elle a raconté qu'auparavant les États-Unis avaient refusé l'entrée dans le pays à un Russe qui était un nouvel employé au secrétariat de l'Onu. La partie américaine avait fait attendre sa réponse pendant un an.

    Lire aussi:

    Selon Moscou, l'Onu n'a pas accordé d'autorisation pour la présence des USA en Syrie
    Le refus de délivrer des visas US à des militaires russes inacceptable pour Moscou
    Zakharova: l’Ambassade américaine à Moscou grouille d'espions de la CIA
    Tags:
    refus de visa, diplomatie, politique, visas, ONU, Maria Zakharova, Washington, Moscou, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik