International
URL courte
211858
S'abonner

Deux chasseurs américains F-15 ont frappé une formation kurde attaquant Daech* et ont fait six morts et une quianzaine de blessés parmi les Kurdes, a déclaré à Sputnik une source militaire et diplomatique. D'après lui, ceci est dû au non-professionnalisme de l'armée des États-Unis.

Deux F-15 américains ont frappé les Kurdes à cause du non-professionnalisme de l'armée des États-Unis, a déclaré une source militaire à Sputnik.

«En raison du non-professionnalisme des Forces armées des États-Unis, un bombardement a été aujourd'hui effectué par deux chasseurs F-15 à la disposition de la coalition contre une formation kurde attaquant Daech*. Six Kurdes sont morts et une quianzaine ont été grièvement blessés», a fait savoir une source militaire et diplomatique.

Comme il est indiqué, aux alentours de la ville syrienne de Hadjin, dans le gouvernorat de Deir ez-Zor, une offensive infructueuse des formations kurdes se poursuit avec l'appui des forces de la coalition dirigée par les États-Unis.

«L'imitation de la lutte antiterroriste dans cette région syrienne se poursuit depuis plus de six mois, Washington en profitant pour justifier sa présence illégale dans le pays», a également fait remarquer la source.

Toujours selon la même source, le manque de coordination de la part du commandement des Forces américaines et les Forces démocratiques syriennes (FDS) a provoqué non seulement une nouvelle offensive infructueuse des Kurdes, mais aussi une désertion de masse du territoire qu'ils occupent. Elle a ajouté que cette région était donc de nouveau sous le contrôle des djihadistes.

«Tous ces faits témoignent d'un fiasco de la politique américaine en Syrie, qui, la même qu'en Irak voisin, ne résout pas mais crée de nouveaux problèmes pour toute la région», a-t-il résumé.

*Organisation terroriste interdite en Russie

Lire aussi:

Poutine conseille aux autres pays de ne pas «franchir la ligne rouge» avec la Russie
Les Américains ont agi de manière unilatérale: «On privatise l’espace: premier arrivé, premier servi»
Qui sont ces quatre hommes qui ont battu à mort un sexagénaire pour une remarque?
Le désir de promotion à tout prix a coûté à un ex-gendarme sa liberté, à Chartres
Tags:
Kurdes, F-15C Eagle, Syrie, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook