International
URL courte
Sommet du G20 à Buenos Aires (2018) (30)
163
S'abonner

Une rencontre entre Donald Trump et Xi Jinping n’est pas à exclure fin novembre en marge du G20 en Argentine, mais on ne doit sans doute pas s’attendre à une percée lors d’un tel sommet sino-américain, ont estimé des experts chinois et russe dans un entretien accordé à Sputnik.

Bien que la guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis ne perde toujours rien de son âpreté, les plus hauts dirigeants chinois et américain ne se sont jamais permis de sorties au niveau personnel, a rappelé à Sputnik Wang Zhimin, directeur de l'Institut de la mondialisation et de la modernisation de la Chine près l'Institut du commerce et de l'économie extérieure.

«Trump qui s'abat souvent avec des critiques les plus virulentes sur la Chine, ne cesse de parler de son "respect et de son admiration devant le Président Xi Jinping". De son côté, le Président Xi Jinping ne se permet jamais non plus d'attaques personnelles visant Trump», a poursuivi l'interlocuteur de l'agence.

Et d'ajouter qu'en marge d'un forum international tel que le G20, les deux parties devraient au moins tenir une rencontre protocolaire.

«Et elle [une telle rencontre, ndlr] ne manquerait pas à contribuer à une certaine détente dans les relations entre les deux pays», a résumé M.Wang.

Les problèmes dans les relations entre la Chine et les États-Unis sont si graves à présent qu'ils ne peuvent pas être réglés au niveau personnel, a relevé un autre interlocuteur de Sputnik, Alexandre Lomanov, de l'Institut de l'Extrême-Orient de l'Académie des sciences de Russie.

«Une rencontre entre les deux dirigeants est tout à fait possible, mais on ne doit sans doute pas s'attendre à une percée», a conclu M.Lomanov.

Une rencontre entre le Président américain et son homologue chinois à l'occasion du sommet du G20 de novembre prochain, pour éventuellement conclure un accord, est en discussions mais pas encore confirmée, relatent les médias.

Dossier:
Sommet du G20 à Buenos Aires (2018) (30)

Lire aussi:

Deux personnes mortellement blessées au couteau dans le nord des Pays-Bas
Fabrice Di Vizio raccroche: «On est arrivés à un niveau de haine sociale que je ne sais plus gérer»
Zemmour détourné en Zob: une présentatrice de France Inter se moque et provoque un tollé
Sous-marins: la Maison-Blanche réagit à la colère française en renvoyant à l’Australie le soin de s’expliquer
Tags:
Chine, États-Unis, Argentine, Donald Trump, Xi Jinping, Wang Zhimin, Alexandre Lomanov, Académie des sciences de Russie, Sputnik, G20, sommet, guerre commerciale, forum
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook