International
URL courte
302071
S'abonner

Presque la moitié des militaires américains actuellement en fonction pensent que les États-Unis vont bientôt être entraînés dans une guerre majeure, selon le portail d’information Military Times, ayant mené une enquête anonyme auprès de ses lecteurs dans les rangs de l’armée.

Selon une enquête menée auprès de militaires américains, près de la moitié d'entre eux sont d'avis que leur pays sera bientôt impliqué dans une guerre à grande échelle, lit-on sur le portail d'information Military Times.

Ainsi, 46% des militaires sondés estiment que leur pays participera à une guerre au cours de la prochaine année. Il s'agit là d'une «augmentation choquante» car l'année dernière, ce point de vue n'a été exprimé que par 5% des répondants, précise le média.

En outre, environ 71% des soldats ont déclaré que la Russie constituait une menace importante, chiffre en hausse de 18 points par rapport à l'enquête de l'année dernière et 69% ont déclaré que la Chine représentait un danger, en hausse de 24 points sur un an.

Le cyberterrorisme figure cependant en tête de liste des menaces à la sécurité américaine, 89% des personnes interrogées ayant exprimé cet avis. Elles estiment toutefois que l'armée américaine est mal préparée pour repousser ce genre d'attaques.

Qui plus est, bien que l'année dernière la Corée du Nord ait été considérée comme étant une menace importante par plus de 72% des soldats, cette année ce point de vue n'a été exprimé que par 46% d'entre eux.

L'enquête en question a été organisée par Military Times en collaboration avec l'Institut des vétérans et des familles militaires (IVMF) de l'Université de Syracuse. Elle a été menée en ligne de façon anonyme auprès des militaires américains du 20 septembre au 2 octobre.

Lire aussi:

«Je vais te venger»: la promesse de la femme du chauffeur tabassé jusqu’à la mort cérébrale à Bayonne
Le directeur du FBI désigne le pays qui représente «la plus importante menace» pour les USA
A la conquête de Sainte-Sophie: le bras d’honneur d’Erdogan à l’histoire européenne
Un Libyen arrêté à Bordeaux pour tentatives de meurtre et de viol sur trois femmes en une seule nuit
Tags:
armée, militaires, guerre, sondage, Corée du Nord, Chine, Russie, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook