International
URL courte
XVe réunion annuelle du Club de discussion Valdaï (10)
341587
S'abonner

Les autorités ukrainiennes doivent éviter d'agir comme Mikhaïl Saakachvili en Géorgie afin de ne pas perdre de territoires nationaux, a prévenu Vladimir Poutine.

Le chef du Kremlin a avoué jeudi espérer que les autorités de Kiev ne suivront pas l'exemple de l'ex-Président géorgien Mikhaïl Saakachvili dont la politique a amené Tbilissi à perdre une partie de ses territoires.

«Aujourd'hui, les autorités ukrainiennes ne font pas que pousser la situation dans l'impasse, elles mènent une politique antiétatique et antipopulaire, tout comme […] Saakachvili le faisait à l'époque en Géorgie, lorsqu'il a attaqué l'Ossétie du Sud», a déclaré Vladimir Poutine lors de la 15e édition du club de discussion international Valdaï à Sotchi.

«En raison de ces actes criminels, la Géorgie a perdu d'importants territoires […]. C'est la conséquence des démarches de Saakachvili, c'est le résultat de son travail», a indiqué le dirigeant russe.

«Il serait très triste si les actuelles autorités ukrainiennes suivaient ses traces. J'espère donc que cela n'aura pas lieu», a souligné M.Poutine.

Le Président intervenait dans le cadre de la 15e édition du club de discussion Valdaï à Sotchi. Institué en septembre 2004, le Club de discussion international Valdaï rassemble chaque année des analystes politiques de différents pays et aborde des thèmes dont la discussion permet aux participants étrangers de mieux comprendre la Russie.

Dossier:
XVe réunion annuelle du Club de discussion Valdaï (10)

Lire aussi:

Un séisme de magnitude 7,7 frappe la Jamaïque
Un chien abandonné et attaché à une cage avec ses chiots retrouvé sur la route – photos
Un astéroïde géant fonce vers la Terre, un chercheur indique quelles peuvent en être les conséquences
Un Su-30 de l’Armée de l’air algérienne s’est écrasé, causant la mort des deux pilotes - images
Tags:
territoire, crise en Ukraine, Club de discussion Valdaï, Mikhaïl Saakachvili, Vladimir Poutine, Géorgie, Ukraine, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik