Ecoutez Radio Sputnik
    Deir ez-Zor

    La coalition US aurait frappé des immeubles résidentiels à Deir ez-Zor, des victimes

    © Sputnik . MOHAMMAD NAJM
    International
    URL courte
    6243

    La coalition internationale dirigée par les États-Unis aurait porté une frappe contre des maisons dans le gouvernorat syrien de Deir ez-Zor, dans la localité d’As-Soussa, a appris Sputnik d'une source militaire syrienne. La télévision locale a fait état de plusieurs morts et blessés dans le raid.

    La coalition antiterroriste dirigée par les États-Unis aurait effectué une frappe contre des immeubles civils dans la province syrienne de Deir ez-Zor, a affirmé à Sputnik une source militaire.

    «L'aviation de la coalition internationale bombarde toujours les maisons d'habitants civils innocents, aidant ainsi les terroristes de Daech*», a signalé la source.

    En même temps, la télévision locale a précisé que la coalition avait porté plusieurs frappes contre un quartier résidentiel dans la localité d'As-Soussa, dans l'est du gouvernorat de Deir ez-Zor, et que le raid avait fait plusieurs morts et blessés, a-t-elle ajouté se référant à des sources sur place. Le nombre exact des victimes reste à préciser.

    Début octobre, l'agence Sana a signalé que la coalition dirigée par les États-Unis avait évacué des membres de l'organisation terroriste Daech* du gouvernorat de Deir ez-Zor. Se référant à plusieurs médias et à des sources au sein de la population locale, l'agence a précisé que des hélicoptères de la coalition avaient transporté plusieurs terroristes de Daech* de différentes nationalités depuis la zone de concentration d'extrémistes, située près du village d'al-Chaafa, au sud-est de Deir ez-Zor.

    Les États-Unis et leurs alliés mènent depuis 2014 une opération antiterroriste en Irak et en Syrie. Cependant, sur le sol de cette dernière ils agissent sans le feu vert des autorités.

    *Organisation terroriste interdite en Russie

    Lire aussi:

    La police nomme la cause la plus probable de l’incendie de Notre-Dame de Paris, selon AP
    Interpellation d’un preneur d'otages au Super U de Bessé-sur-Braye dans la Sarthe
    La Chine poursuit son offensive dans les Balkans et fait trembler Bruxelles
    Tags:
    quartiers résidentiels, morts, maison, blessés, frappe aérienne, victimes, coalition anti-Daech, Deir ez-Zor, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik