Ecoutez Radio Sputnik
    Le Denali, le point culminant des USA, situé en Alaska

    Chat-maire, pommes de terre à prix d'or et tsunami géant: huit faits sur l'Alaska

    © AP Photo / Becky Bohrer, File
    International
    URL courte
    0 102

    Le 18 octobre est la Journée de l'Alaska: c'est le jour anniversaire du transfert officiel de ce territoire de la Russie aux États-Unis. De nombreux critiques en Amérique affirmaient que cet argent avait été gaspillé pour acheter une énorme quantité de glace: le plus grand État du pays compte quelque 100.000 glaciers.

    Le 18 octobre 1867, l'Alaska était officiellement transféré par la Russie aux États-Unis. Le montant de la transaction était de 7,2 millions de dollars. Beaucoup d'Américains estimaient que le pays avait eu tort d'acheter ce territoire, le qualifiant d'énorme bloc de glace. En effet, l'État le plus vaste des États-Unis compte quelque 100.000 glaciers, soit 5% de son territoire, ainsi que plus de trois millions de lacs et environ 3.000 rivières.

    Pourtant, l'Alaska est intéressant à bien d'autres égards.

    Par exemple, pour ses chats illustres

    Ainsi, l'une des villes de cet État a eu pour maire… un chat. En effet, Stubbs, un chaton roux découvert abandonné, est resté pendant 20 ans à la tête de la localité de Talkeetna, jusqu'à sa mort, en juillet 2017. Mécontents des candidats qui se présentaient à l'élection, certains habitants avaient appelé à voter pour le petit félin. Le mouvement a été suivi et Stubbs n'a cessé d'être réélu jusqu'à sa mort. Cependant, son titre n'était qu'honorifique, Talkeetna, un petit village de 900 habitants, dépendant du district de Matanuska-Susitna et par conséquent du maire de cette localité.

    «Notre maire n'a pas augmenté les impôts, il ne se mêle pas du commerce, et est d'une probité à toute épreuve», avait constaté une habitante en 2012 devant CNN, citée par L'Obs.

    Pour sa ruée vers… les pommes de terre

    Durant l'époque de la ruée vers l'or, les pommes de terre en Alaska étaient vendues, sans exagération, à prix d'or: un kilo de légumes valait un kilo d'or, voire plus, rappelle le journal Argoumenty i fakty. En effet, le scorbut faisait à l'époque des ravages et les pommes de terre aidaient à lutter contre la carence en vitamine C.

    Pour ses grenouilles-hibernatus

    Les amphibiens étant des animaux à sang froid, leur température corporelle dépend de la température ambiante. L'une des espèces vivant en Alaska, la grenouille des bois, se laisse littéralement congeler, son cœur s'arrêtant de battre. L'animal se plonge en état de mort clinique.

    Pour ses tsunamis géants

    En 1958, l'Alaska a été frappé par un important raz-de-marée. Le 9 juillet, suite à un tremblement de terre d'une magnitude de 7,7 à 8,3, un glissement de terrain a fait naître dans la baie Lituya une vague géante de 525 mètres de haut, ce qui en fait l'une des plus spectaculaires jamais observées par l'Homme, souligne The Forbes. L'endroit étant très apprécié par les pêcheurs, un bateau et deux personnes ont disparu, emportés par le tsunami.

    Pour sa stricte interdiction de réveiller les ours

    Il est formellement interdit en Alaska de réveiller ces animaux pour les prendre en photo, indique l'agence russe Vesti. Tout un chacun peut tuer un ours et a même le droit de le réveiller, mais pour autre chose que pour faire un cliché.

    Pour ses distances

    La distance entre la Russie continentale et l'Alaska continental est d'environ 90 km. Cependant, dans le détroit de Béring, qui sépare les deux, se trouvent deux petites îles, Big Diomede et Little Diomede. La première appartient à la Russie et la seconde aux États-Unis. L'étendue d'eau entre ces deux îles ne fait que 2,5 km, indique le Guide d'information sur l'Alaska.

    Pour ses légumes qui sortent de l'ordinaire

    L'Alaska est également connu pour produire des légumes géants. Ce qui est dû notamment au soleil de minuit. Ceux à qui la nuit polaire semble interminable et fait déprimer prennent leur revanche quand le soleil brille dans le ciel pendant presque trois mois en été. Les légumes en profitent eux aussi pleinement.

    Pour sa capitale où ne mène aucune route

    Impossible de se rendre à Juneau, la capitale de cet État, en voiture. En effet, il n'existe aucune route menant à la ville. Pour y arriver, il faut prendre l'avion ou bien charger son auto à bord d'un ferry.

     

    Lire aussi:

    Le chat-maire d’un village en Alaska meurt à l’âge de 20 ans
    Deux bombardiers russes escortés par des F-22 US près de l’Alaska
    «Des monstres se promènent parmi nous» ou la nonchalance d’un élan d’Alaska (vidéo)
    Tags:
    chats, ours, pomme de terre, grenouilles, tsunamis, CNN, Russie, Alaska, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik