International
URL courte
4310
S'abonner

Une association australienne qui milite pour le don d'organes, Dying to live, a fait réaliser une publicité basée sur une scène biblique classique. Intitulée «Que ferait Jésus?», elle présente Jésus sur la croix. Deux gardes s'approchent pour lui demander de faire don de ses organes et il finit par accepter.

Le don d'organes est un sujet qui revient de plus en plus souvent dans la société actuelle et des campagnes de sensibilisation sont régulièrement lancées par les gouvernements de différents pays. Pour encourager les Australiens à s'engager dans cette voie, Dying to live, une association australienne qui milite pour le don d'organes, n'a pas hésité à prendre pour base une scène biblique classique en espérant relancer le débat.

Intitulée «Que ferait Jésus?», elle présente Jésus accroché à la croix au moment où deux gardes s'approchent de lui pour demander s'il serait prêt à faire don de ses organes. Lorsqu'il finit par accepter, ils lui proposent de s'enregistrer en ligne, ce qu'il fait.

Le réalisateur, Richard Bullock, a dit espérer que sa publicité contribuerait à changer la situation en combinant humour et choc. Mettre Jésus au premier plan était une décision calculée, a-t-il affirmé à news.com.au.

«Nous avons choisi Jésus pour essayer de montrer que ce n'est pas [un problème, ndlr] de savoir si vous êtes une bonne ou une mauvaise personne, vous pourriez simplement ne pas être au courant du processus», a-t-il souligné.

La communauté islamique et l'église anglicane d'Australie ont largement critiqué cette campagne locale, affirme l'éditeur de supports Media Marketing (MM), tandis que le site Positivr se félicité de l'idée, l'estimant «jubilatoire».

Lire aussi:

Elle promène son chien et tombe sur une créature mi crocodile mi poisson - photos
Litres d’eau, nourriture: quels produits acheter et stocker en cas de pandémie?
La Russie et la Turquie confirment un objectif commun à Idlib
Elon Musk estime que le F-35 «n’aurait aucune chance» contre ce rival
Tags:
enregistrement, débat public, campagne, don d'organes, publicité, Jésus-Christ, Australie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook