Ecoutez Radio Sputnik
    Premier ministre belge Charles Michel

    Bruxelles veut éviter une escalade entre Moscou et l'UE

    © Sputnik . Alekseï Vitvitski
    International
    URL courte
    7250

    Le chef du gouvernement belge a estimé nécessaire d'approfondir le dialogue politique entre l'UE et la Russie en vue de prévenir toute nouvelle escalade dans leurs relations.

    La Belgique souhaite éviter l'escalade ultérieure des rapports entre l'Union européenne et la Russie, a déclaré vendredi le Premier ministre belge Charles Michel.

    Intervenant lors d'un point presse au terme d'une réunion avec son homologue russe Dmitri Medvedev en visite à Bruxelles, M.Michel a souligné que son pays essayait de trouver des points de contact entre l'UE et la Russie afin d'empêcher une éventuelle détérioration des relations.

    Selon lui, les sanctions imposées à l'encontre de Moscou sur fond de crise ukrainienne risquent d'amener le dialogue entre les deux parties à un fiasco. Dans ce contexte, le Premier ministre belge a jugé nécessaire d'approfondir le dialogue politique entre l'UE et la Russie en vue de trouver des solutions pour mettre fin à leur confrontation.

    Pour sa part, le chef du gouvernement russe a salué la volonté de la Belgique de contribuer au rétablissement des relations entre la Fédération de Russie et l'Union européenne.

    «Nous en serions reconnaissants car nous estimons que nos relations traversent aujourd'hui une période difficile et que nous avons beaucoup perdu au cours de ces dernières années. Nous avons perdu la moitié de nos échanges commerciaux, qui se sont réorientés vers d'autres pays», a constaté M.Medvedev.

    Lire aussi:

    Bruxelles: l'UE refuse de soutenir le renforcement des sanctions antirusses
    Russie-UE: la raison l'emporte, selon le vice-président du BLCC en Russie
    Levée des sanctions antirusses: un projet de résolution présenté devant le Parlement belge
    Tags:
    dialogue politique, échanges commerciaux, escalade, sanctions, crise en Ukraine, relations, Union européenne (UE), Dmitri Medvedev, Charles Michel, Belgique, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik