International
URL courte
10824
S'abonner

Alors que la Cour suprême d'Israël a autorisé la destruction du village palestinien de Khan al-Ahmar, en Cisjordanie, les forces israéliennes ont attaqué vendredi la manifestation hebdomadaire dans le village, blessant plusieurs manifestants, dont le ministre palestinien Walid Assaf.

Le village palestinien de Khan al-Ahmar, situé en Cisjordanie, est devenu ces derniers mois le théâtre de manifestations des habitants contre la décision de la Cour suprême d'Israël de détruire la localité.

Ainsi, des affrontements entre des manifestants palestiniens et les forces israéliennes lors de la manifestation hebdomadaire de ce vendredi, ont fait plusieurs blessés parmi les manifestants.

Le ministre palestinien en charge de la «Lutte contre l'occupation» Walid Assaf a également été blessé. D'autres manifestants ont subi de légères brûlures et des troubles respiratoires en raison de l'utilisation d'un spray au poivre, relatent des médias locaux. 

Le village de Khan al-Ahmar situé en Cisjordanie abrite environ 180 Palestiniens. La Cour suprême d'Israël a ordonné de le démolir bien que la population locale soit contre l'idée de quitter les lieux et de déménager environ 8,5 kilomètres plus loin.

Lire aussi:

Les États-Unis imposent de nouvelles sanctions à la Russie
Von der Leyen à nouveau au centre d’un malaise diplomatique après une «insulte» au Président ukrainien
«Les Américains ont déclenché une guerre commerciale non seulement contre la Chine, mais également contre l’Europe»
«Ce serait une catastrophe»: Dupond-Moretti s’inquiète d’une éventuelle victoire de Le Pen en 2022
Tags:
blessés, manifestation, Cisjordanie, Israël
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook