International
URL courte
19242
S'abonner

Plus de 60 civils ont trouvé la mort dans les frappes portées par la coalition US sur Deir ez-Zor, rapporte l'agence syrienne SANA en citant des sources sur le terrain.

Les raids aériens réalisés par la coalition internationale anti-Daech* dans la région de Deir ez-Zor en Syrie ont fait 62 morts parmi la population civile, selon l'agence SANA qui se réfère aux habitants locaux.

«62 civils sont morts et des dizaines d'autres ont été blessés dans une attaque aérienne de la coalition internationale visant les villages d'al-Soussa et al-Boubardan dans l'est de la province de Deir ez-Zor», indique l'agence qui ne précise toutefois pas la date de l'attaque. Les villages en question sont actuellement contrôlés par les djihadistes.

Auparavant, une source militaire syrienne a fait savoir à Sputnik que les avions de la coalition avaient bombardé la localité d'al-Soussa dans le gouvernorat de Deir ez-Zor.

La semaine dernière, l'agence SANA a rapporté que la coalition antiterroriste internationale avait largué des bombes au phosphore blanc sur la ville de Hadjin à une centaine de kilomètres de Deir ez-Zor.

*Organisation terroriste interdite en Russie

Lire aussi:

Reconnu coupable de corruption, Sarkozy écope de trois ans de prison, dont un ferme
Le Kremlin répond à Biden sur l’«annexion de la Crimée»
Suspecté d’avoir tenté de tuer sa compagne, il s’engage dans une course-poursuite avec les forces de l’ordre
Opération de police au siège du FC Barcelone, le président Bartomeu arrêté
Tags:
crise syrienne, civils, lutte antiterroriste, frappe aérienne, victimes, coalition anti-Daech, Deir ez-Zor, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook