International
URL courte
Disparition du journaliste saoudien Jamal Khashoggi (148)
29028
S'abonner

Le roi saoudien Salmane ben Abdelaziz Al Saoud et le prince héritier Mohammed ben Salmane Al Saoud ont exprimé leurs condoléances dans une conversation avec le fils du journaliste Jamal Khashoggi, Salah, a indiqué l'agence SPA.

A la suite de la confirmation de la mort du journaliste saoudien Jamas Khashoggi dans au consulat saoudien à Istanbul, le roi saoudien Salmane ben Abdelaziz Al Saoud et le prince héritier Mohammed ben Salmane Al Saoud ont téléphoné son fils Salah pour lui présenter leurs condoléances, a annoncé l'agence SPA.

Le fils du journaliste a remercié le roi et le prince héritier pour le soutien, a ajouté l'agence.

Dimanche, les dirigeants américain et turc ont tenu également un entetien téléphonique et se sont accordés sur le fait qu'il fallait éclaircir les circonstances de la mort de Jamal Khashoggi, selon la chaine Haber turk.

Plus tôt dans la semaine, l'Arabie saoudite a fini par reconnaître la mort du journaliste, disparu début octobre au consulat saoudien à Istanbul. Riyad assure que Jamal Khashoggi a été tué dans une rixe et dément avoir ordonné qu'il soit assassiné.

Par la suite, le ministre saoudien des Affaires étrangères, Adel al-Joubeir, a qualifié la mort du journaliste d'«énorme et grave erreur» et a dit «ne pas savoir où se trouve son corps».

L'Allemagne, la France et le Royaume-uni ont vivement condamné le meurtre du journaliste saoudien et ont exigé de leur fournir une clarification d'urgence.

Dossier:
Disparition du journaliste saoudien Jamal Khashoggi (148)

Lire aussi:

Le Hamas dit avoir lancé des dizaines de roquettes vers Israël, des sirènes retentissent à Tel Aviv - images
Deux ex-espions du KGB et de la DGSE racontent: «Les Gafam sont le service de renseignement le plus puissant au monde»
Moscou publie sa liste des «pays inamicaux» et explique les mesures qui les attendent
Tags:
conversation téléphonique, condoléances, meurtre, décès, Mohammed ben Salmane Al-Saoud, Jamal Khashoggi, Donald Trump, Salmane ben Abdelaziz al-Saoud, Recep Tayyip Erdogan, Riyad, Arabie Saoudite
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook