Ecoutez Radio Sputnik
    un porte-avions nucléaire US

    L'UE appelle les USA à réfléchir aux conséquences de leur sortie du Traité FNI

    © AP Photo / Joseph Aucoin
    International
    URL courte
    6150

    L'Union européenne a appelé les États-Unis à réfléchir aux conséquences qu'aurait leur sortie du Traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire qui avait contribué à mettre un terme à la Guerre froide.

    La porte-parole des Affaires étrangères de l'UE et de la politique de sécurité Maja Kocijancic a déclaré lundi aux journalistes que les parties russe et américaine avaient besoin d'assurer, par le biais d'un dialogue constructif, la mise en œuvre complète et vérifiable du traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire.

    Nous attendons de la Fédération de Russie qu'elle réponde de manière substantielle et transparente aux préoccupations sérieuses concernant l'application qu'elle fait du Traité FNI, nous attendons tout autant des États-Unis qu'ils considèrent les conséquences de leur possible retrait du Traité FNI pour assurer leur propre sécurité, ainsi que celle de leurs alliés dans le monde entier, apprend-on de sa déclaration diffusée sur le site du Service européen pour l'action extérieure.

    Elle a rappelé que ce traité était important pour la sécurité européenne et internationale et a ajouté que, grâce à lui, presque 3.000 missiles dotés d'ogives nucléaires et conventionnelles avaient été détruits de manière vérifiable:

    «Le traité sur les forces de portée intermédiaire en Europe a contribué à mettre un terme à la Guerre froide, à la course aux armements nucléaires et constitue l'une des pierres angulaires de l'architecture de sécurité européenne depuis son entrée en vigueur il y a 30 ans.»

    Donald Trump avait annoncé samedi son intention de sortir du Traité FNI, accusant Moscou de le violer et soupçonnant la Chine de développer activement des armes. Le vice-ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Riabkov ainsi que le signataire russe du document, Mikhaïl Gorbatchev, avaient averti Washington du danger de cette initiative, évoquant la possibilité d'une riposte.

    Signé le 8 décembre 1987 par le Président américain Ronald Reagan et le secrétaire général du Parti communiste Mikhaïl Gorbatchev, le Traité FNI visait à détruire en trois ans les missiles d'une portée de 500 à 5.500 km.

    Lire aussi:

    Macron souligne devant Trump l’«importance» du Traité FNI
    Macron et Trump discuteront avec Poutine du Traité FNI, selon Bloomberg
    Pékin met en garde Washington contre un retrait du Traité FNI avec la Russie
    Tags:
    Traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire (FNI), Union européenne (UE), États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik