International
URL courte
341
S'abonner

La Finlande a dépensé 5.7 millions d’euros de son budget national pour accueillir la rencontre entre Donald Trump et Vladimir Poutine qui s’est déroulée le 16 juillet 2018 à Helsinki.

Helsinki a dévoilé combien exactement l'organisation du sommet Trump-Poutine de juillet 2016 avait coûté aux contribuables finlandais.

«Au total, environ 5.7 millions d'euros ont été nécessaires pour couvrir les dépenses de la police, des gardes-frontières, des Forces de défense, du ministère finlandais des Affaires étrangères pour l'organisation de la rencontre de Poutine et Trump à Helsinki», indique le document publié sur le site du gouvernement finlandais.

Auparavant, le journal finlandais Iltalehti avait déclaré que le cabinet du Président avait dépensé environ 250.000 euros pour la tenue de cette rencontre. La Finlande est restée satisfaite du sommet et a qualifié les dépenses pour son organisation de justifiées. La mairie d'Helsinki avait plus tôt annoncé que l'augmentation de références neutres et positives à Helsinki dans des médias internationaux lors de cet événement avait été évaluée de 3.2 milliards euros.

Le sommet d'Helsinki entre Donald Trump et Vladimir Poutine qui s'est tenu le 16 juillet 2018 a été leur première rencontre grand format organisée en dehors des forums internationaux multilatéraux. Les deux chefs d'État s'étaient croisés pour la première fois à Hambourg en 2017 en marge du sommet du G20 avant de s'entretenir au Vietnam lors du sommet de la Coopération économique pour l'Asie-Pacifique (APEC).

Lire aussi:

Augmentation de plus en plus forte du nombre journalier de cas de Covid-19 en France
Deux frégates de guerre grecque et turque se seraient heurtées en Méditerranée orientale
La Palestine qualifie de «trahison» l'accord israélo-émirati et rappelle son ambassadeur à Abou Dhabi
Les USA renforcent encore leurs sanctions contre la France
Tags:
dépenses, sommet, Donald Trump, Vladimir Poutine, Helsinki, Finlande
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook